• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Il ne faut pas toujours chercher bien loin...
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 25-10-2013

Il ne faut pas toujours chercher bien loin...

revente

Le vol de tracteurs neufs est plutôt récent. Il est apparu au milieu des années 2000. Plusieurs arrestations ont permis d’identifier des réseaux d’Europe de l’Est. Mais tous les vols ne sont peut-être pas à mettre sur leur compte. Un concessionnaire du Lot-et-Garonne, trois fois victime de vols de tracteurs ces vingt dernières années, a ainsi retrouvé l’un d’eux chez un agriculteur de Gironde (1). On peut aussi imaginer que le trafic de viandes reste local. Et pour Charlie Gautier, secrétaire général de la FNPF, cela ne fait aucun doute : “Les fruits et légumes volés sur les exploitations sont vendus sur les marchés.” Un circuit court peu scrupuleux en somme. De plus, sans dépôt de plaintes, difficile de savoir où sont commis les vols. Donc encore moins où atterrit “la récolte”. Pour les gros butins (chez les concessionnaires), on préfère même rester discret : “Si les gens savent qu’on s’est fait cambrioler, les voleurs se disent qu’il y a une faille sur notre site, qu’on ne voit pas forcément lorsqu’on vit toute la journée dessus…” Une certitude, toutefois : l’étendue du phénomène est favorisée par la crise et le développement d’une certaine forme d’agriculture en Europe de l’Est. Les engins agricoles de marques réputées, revendus à bas prix à des acheteurs peu regardants sur la provenance d’une marchandise “haut de gamme”, faisant l’objet de réseaux spécifiques.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services