• Suivez-nous :

accueil
Mayenne > Coup de jeune avec un nouveau cidre acidulé
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Mayenne - 11-10-2013

Coup de jeune avec un nouveau cidre acidulé

A La Brûlatte, la ferme de Cornesse a créé un cidre acidulé monovariétal, à base d'Avrolles. On pourra le déguster lors des portes-ouvertes de l'APPCM.

Marie Bourny

Marie Bourny

Le cidre est d'un jaune très pâle, mais prononcé. En bouche, un goût acidulé, frais, peu sucré et très fruité, où ressortent les saveurs de la pomme, avec des pointes d'agrumes. Ce cidre issu du pressage d'une seule variété de pommes, l'Avrolles, a fait son entrée cette année dans la gamme de la ferme de Cornesse.

En décembre 2012, Marie et Fabien Bourny venaient de reprendre définitivement l'activité de Marie-France et Michel Duval à La Brûlatte. Pour marquer ce nouveau virage, “on voulait élargir la gamme. On voulait quelque chose qui change du cidre”. Les cidriculteurs ont l'habitude de mélanger différentes variétés pour produire leur doux breuvage. Sur la ferme de Cornesse, on trouve la Kermerrien, la Douce Coët, le Petit Jaune. L'Avrolles est utilisée pour acidifier les jus, équilibrer le pH des cidres. C'est celle-ci que le couple a choisi de développer.


Les jeunes adorent

Ce cidre monovariétal existe déjà, par exemple chez les collègues du Vergers de La Rouerie à Longuefuye. Mais se révèle très différent. Ce travail d'artisan comporte son lot de savoir-faire, et une part d'incertitude liée au vivant. Habituellement, Marie et Fabien Bourny récoltent puis pressent leurs variétés séparément, à la différence de la plupart de leurs confrères. “On fait l'assemblage après une première fermentation.” Pour leur nouveau produit, ils n'ont donc pas eu de mal à ne travailler que le lot d'Avrolles. “On l'a laissé aller au bout tout seul” raconte la productrice. “Il fallait un cidre ni doux ni brut, mais qui reste harmonieux et agréable en bouche. On a trouvé ce qu'on souhaitait.” Ce goût nouveau ne laisse pas indifférent : il a tendance à gêner les plus anciens habitués au cidre traditionnel, mais se révèle très apprécié des plus jeunes. “Il est rafraîchissant, peu alcoolisé (2°) et pétille en bouche”, des critères qui font mouche. Une piste intéressante pour conquérir ce nouveau public, plus réticent au cidre.


Pour ce galop d'essai, le tirage et la diffusion sont restés limités (5000 bouteilles, vendues principalement au magasin). Mais les visiteurs pourront le découvrir lors de manifestations, telles que le concours départemental d'Ernée ou la porte ouverte régionale du 20 octobre.


www.lescidresdeloire.com

www.ferme-de-cornesse.com/

Signaler un abus

Catégories : Diversification

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services