• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > “La génomie n'apporte rien de plus 
par rapport aux index par ascendance”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 11-10-2013

“La génomie n'apporte rien de plus 
par rapport aux index par ascendance”

Joseph Bedouet est éleveur laitier à La Cornuaille, ancien président de l'association des éleveurs inséminateurs.

Vous étiez enthousiaste à l’arrivée de la génomie, vous ne l’êtes plus. Pourquoi ? 
Il y a trois ans, j'ai fait douze génisses, je pensais que ce serait intéressant, c'était moderne. Et puis j'ai vu les résultats et cela ne m'apportait rien de nouveau. En comparant l'index génomique et l'index ascendance, il y avait finalement très peu d'écart. J'ai une vache qui est très longue à traire, et l'index génomique m'indiquait qu'elle était rapide à traire. 

Vous déplorez l’imprécision des résultats ? 
Pour détecter les tares génétiques, la génomie est fiable. Mais pour le reste, je reste dubitatif. Le coefficient de détermination (CD) qui estime la fiabilité d'un index est à 70 % pour les taureaux génomiques contre 90-95 % pour les taureaux testés sur descendance. Cela laisse une grande marge d'erreur, plus ou moins 500 kg de l'écart entre un CD à 70 et un CD à 95. C'est à 40 points d'Inel près. Et la génomie aurait aussi dû permettre d'élargir la diversité génétique des mères à taureaux, or on retombe toujours sur les mêmes familles. 

La génomique doit permettre de gagner temps et argent. 
Les éleveurs peuvent rêver, mais la génomie n'a pas d'intérêt économique. Si vous utilisez des taureaux qui voient leurs index perdre 30 ou 40 points d'Inel entre la mise en place et les résultats des filles en lactation, vous pouvez perdre beaucoup de génétique, voire des lignées entières. On se demande si l'objectif de la sélection n'est pas juste de produire des index. C'est pourtant bien du lait que nous vendons et non des index ! 

Etes-vous définitivement fâché avec la génomie ? 
Dans les années qui viennent, on sera peut-être plus juste, plus précis. Mais actuellement, les centres nous font payer pour pas grand-chose. L'index sur ascendance est suffisamment précis pour sélectionner, et le contrôle laitier reste encore le moyen le plus fiable pour faire du lait dans de bonnes conditions. 
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services