• Suivez-nous :

accueil
Mayenne > L'environnement anime la session Chambre d'agriculture
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Mayenne - 04-10-2013

L'environnement anime la session Chambre d'agriculture

Aprochim a été à l'ordre du jour de la session de la chambre d'Agriculture le 1er  octobre. Les élus, à l'unanimité, ont adopté une motion réclamant que l'origine de la pollution soit jugulée et les agriculteurs “correctement accompagnés et indemnisés”. La Chambre demande aux pouvoirs publics “de recourir dans les plus brefs délais aux dispositions permettant de traiter et résoudre le problème”. En clair, “si l'arrêt de la pollution doit passer par l'arrêt de l'entreprise, ce sera l'arrêt de l'entreprise” indique Florence Désillère, la présidente. Lors du dernier Coderst, l'élu représentant la Chambre avait voté pour la continuation de l'activité : “L'arrêt de la pollution pouvait passer par autre chose que par l'arrêt de l'entreprise. On pouvait souhaiter qu'elle allait enfin obtenir des résultats.” Ce n'est pas le cas, et la position de la Chambre a changé. Daniel Foucher, de la Confédération paysanne, a regretté de n'avoir pas été informé du fameux Coderst du 18 avril alors qu'il se tenait le même jour que la session.


Nouvel expert sur l'eau

Les élus ont voté la création d'un poste de chargé de mission Eau-Environnement. Il/elle devra apporter une expertise technique sur des sujets de plus en plus prégnants : les bassins-versants, les captages, les haies, la trame Bleue, etc.

“On a également commencé à parler de notre projet de mandature, qui sera à l'ordre du jour de la prochaine session. On ne va pas tout révolutionner” prévient la présidente, mais faire évoluer certaines formations : par exemple, “renforcer le domaine Elevage, aller plus loin dans l'évaluation économique, les coûts de revient, l'autonomie des agriculteurs”.

Il a aussi été acté que le GDS et les Entrepreneurs des territoires pourront siéger comme membres associés.

Une autre motion a été votée à l'unanimité. Elle dénonce “le non-respect des contrats signés par certaines laiteries”.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services