• Suivez-nous :

accueil
Environnement > Eau > La qualité de l’eau reste une priorité
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Eau - 27-09-2013

La qualité de l’eau reste une priorité

SDAGE Loire-Bretagne

Le public a été consulté sur les priorités à développer dans le prochain schéma d’aménagement des eaux. Qualité, quantité, gouvernance sont les enjeux retenus. L’agriculture devra continuer ses efforts.

La qualité de l’eau est une priorité. Cette reconquête ou préservation passera certainement par des efforts sur les zones humides, et les têtes de bassin

La qualité de l’eau est une priorité. Cette reconquête ou préservation passera certainement par des efforts sur les zones humides, et les têtes de bassin


La gestion de l’eau est une affaire complexe, et surtout, c’est l’affaire de tous. Le Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux a été adopté en 2010, et il est en cours de transcription dans les onze Sage locaux. Cela prend du temps. Pour autant, les pouvoirs publics anticipent déjà le prochain Sdage, prévu pour 2016-2012. Le comité de bassin Loire-Bretagne a donc consulté les habitants et les acteurs, sur l’avenir de l’eau.


Politiques renforcées

L’enquête s’est déroulée du 1er novembre 2012 au 30 avril 2013, 5 500 personnes ont répondu. Cela peut paraître peu au regard de la population concernée (12 millions d’habitants). Mais ces contributions écrites apportent tout de même plus de 2 400 remarques. Ça donne de l’eau au moulin… Les résultats ont été analysés, et le 4 juillet dernier, le comité de bassin a validé les “questions importantes” qu’il faudra traiter dans le prochain Sdage.


Ces priorités portent sur quatre thèmes : qualité, quantité, milieux aquatiques et gouvernance. Pour chacun, des pistes d’action sont retenues. L’agriculture sera évidemment concernée. Et les efforts demandés vont continuer. On comprend que les politiques actuelles de reconquête de la qualité de l’eau vont être renforcées. Le Sdage veut effectivement “encourager la maîtrise et la réduction de l’usage des pesticides et des fertilisants”. Pour cela, il s’agit “d’accélérer les changements de pratique des différents acteurs”.


Retenues collinaires

Dans les modifications apportées dans le document du 4 juillet, on note qu’il faudra prendre en compte les milieux sensibles tels que les têtes de bassins-versants. On peut donc supposer que des mesures renforcées concerneront ces zones.


Il en sera probablement de même pour les zones humides, dont la sauvegarde est une priorité pour 8 personnes sur 10 (63 % chez les agriculteurs, mais 92 % chez les autres citoyens).

Il faut faire la différence entre les résultats de ces enquêtes et les politiques qui seront décidées, mais cela donne un indicateur. Ainsi, l’enjeu principal, cité par 35 % des sondés est “l’organisation des acteurs et la gestion de l’eau”, avec notamment le souhait de “renforcer le principe pollueur-payeur, de renforcer les contrôles sur l’eau”. Le second enjeu, cité par 20 %, est la limitation des pollutions, notamment celle due aux intrants agricoles. Ces propositions se diluent dans un ensemble plus important qui ne porte pas que sur l’agriculture. Mais les tendances sont là.


Certains points sont plus positifs pour l’agriculture. Pour gérer les quantités d’eau, la prise en compte et l’anticipation du changement climatique est un élément qui fait son apparition dans les priorités. La question des retenues collinaires est posée : “Peut-on mobiliser la ressource hivernale, tout en préservant l’alimentation en eau potable et les milieux aquatiques ?” L’enquête révèle des positions opposées, mais au moins, le sujet est sur la table.


Les agriculteurs pourront être rassurés de voir que le document des priorités demande de mieux prendre en compte les aspects économiques dans le processus d’élaboration du Sdage. La difficulté sera de voir comment articuler l’exigence environnementale et l’économie.


Rémi Hagel


Pour en savoir plus

www.prenons-soin-de-leau.fr

Signaler un abus

Catégories : Eau

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services