• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Succès total pour la fête de l'agriculture
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 06-09-2013 - Christian Evon

Succès total pour la fête de l'agriculture

Plus de 15 000 visiteurs ont répondu présents ce week-end à Nozay, sur le site de Grand-Jouan, attirés par les nombreuses animations proposées par les Jeunes Agriculteurs. C'était aussi la rentrée syndicale.

De gauche à droite : Yves Daniel (député), Christian Galliard de Lavernée (préfet), Gilles Philippot (conseiller général), Alain Bernier (FNSEA44), Christophe Sablé (chambre d'Agriculture) et François Guyot (JA44).



Sur un lieu chargé d'histoire où l'agronome Jules Rieffel a contribué à semer les bases de l'agriculture moderne, l'équipe des JA a su proposer une vitrine de l'agriculture contemporaine, avec de nombreuses animations. Charles Guerlais, agriculteur à Saffré et président du comité d'organisation, et François Guyot, président des JA 44, ont mobilisé de nombreux jeunes dans un secteur agricole dynamique pour faire de cette fête de l'agriculture un franc succès. Présent dimanche pour l'inauguration, le préfet, Christian Galliard de Lavernée, a fait le tour des stands en prenant le pouls de la profession. Avant d'écouter les discours des responsables, il s'est même assis quelques instants dans la cabine d'un tracteur New Holland, visiblement décontracté et très à l'écoute.


“Se nourrir a un coût”

Alain Bernier (président FNSEA 44) et François Guyot (président JA 44) sont bien sûr revenus sur les élections à la chambre d'Agriculture. “Nous avons transformé l'essai de notre première victoire de 2007” a insisté le premier. “Nous défendons une agriculture de production basée sur l'élevage, avec une industrie agroalimentaire performante. Le département est riche d'abattoirs et de laiteries : à nous d'alimenter ces entreprises.”

“Se nourrir a un coût et nos concitoyens ne pourront pas continuer à toujours demander les prix les plus bas” a poursuivi Alain Bernier. “Nos entreprises subissent une énorme pression de la part des GMS : d'accord pour faire de la qualité, mais à condition que nos produits soient rémunérés.” Puis s'adressant au préfet, il lui lance : “Si je ne vous parle pas d'environnement, vous allez dire que je suis souffrant !” Le président de la FNSEA 44 a fustigé l'écologie extrémiste et la lourdeur administrative.


Une agriculture “diversifiée”

Gilles Philippot, conseiller général du canton de Nozay, et Yves Daniel, député de la circonscription, ont fait entendre une musique légèrement différente. Les deux élus de gauche ont défendu une agriculture “diversifiée”. “Le conseil général soutient toutes les organisations collectives” a rappelé le premier. Le second est revenu sur la Loi d'avenir de l'Agriculture, qui fait l'objet d'une large consultation et qui sera débattue au Parlement au printemps 2014. “A nous d'apporter de la cohérence afin que le résultat corresponde bien aux besoins des agriculteurs” a souhaité le député. Il a insisté sur la formation agricole et sur les nécessaires solidarités.

Pour conclure, le préfet s'est félicité que l'été n'ait pas engendré de crise agricole majeure. “Dans les filières animales, les indicateurs de prix se remettent à des niveaux plus convenables.” En Loire-Atlantique comme ailleurs, il y a beaucoup d'enjeux autour du foncier dans les territoires. “En matière de compensations environnementales, l'agriculture doit trouver son équilibre dans les discussions. Il peut y avoir désaccord ou même confrontation, mais il faut discuter. Nous devons nous aussi prendre notre part de travail” a conclu Christian Galliard de Lavernée.


Christian Evon


Signaler un abus

MOTS CLés : Nozay / fête

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services