• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Evron : Les fondamentaux de Debussy hors de portée
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 06-09-2013 - Frédéric Gérard

Evron : Les fondamentaux de Debussy hors de portée

CONCOURS

Les éleveurs de race Charolaise organisaient le premier Interrégional qui ait lieu en Mayenne, dans le cadre du festival d'Evron. Trente-quatre éleveurs y participaient.

Les éleveurs de Charolais ont livré une belle prestation. Sous le regard satisfait de Frédéric Savary, président du syndicat de race mayennais, et de Pascal Langevin, président de l’association régionale (tous deux à gauche).



Les juges sont venus de Saône-et-Loire, du “berceau”, pour départager 133 animaux (145 inscrits). L'œil expérimenté des quatre juges, dont deux stagiaires (Clément Labopin et Thomas Develet), était donc difficile à contester. Même si “les écarts entre régions n'existent plus comme avant. Il y a des bons partout” insiste Louis Grivaud. Le premier exercice s'est avéré plus difficile que prévu, pour lui, qui a dû juger les veaux d'automne, le matin. “Chez nous, cela n'existe pas”, souffle-t-il. Son collègue, Jean-Michel Châtillon, a eu plus de chances : pendant ce temps, il notait de “très bonnes femelles” qui “sans doute vêlent parfaitement…” Tous deux ont noté “le professionnalisme”, “les efforts de préparation et de présentation” de la part des éleveurs.


Le caractère racial plutôt que le poids


Les juges n'ont pas forcément donné les plus belles plaques aux plus gros taureaux, mais ont axé leurs choix sur les caractères de la race. Osant les partis pris, comme pour le Prix d'honneur mâle d'automne : “Le choix a été très difficile, entre deux très bons animaux, diamétralement opposés. Le premier n'a sans doute pas tout, on aurait aimé un peu plus d'épaisseur derrière l'épaule. Mais il a de très bons arrières, de très bons arrondis, et une belle démarche.” Gourmet, le champion junior s'est, lui, révélé “très complet, très équilibré dans l'ensemble”, avec “un très bon bassin, une bonne ligne de dos”. Mais c'est le champion senior qui a remporté le Grand prix d'honneur : “C'était difficile de voir des défauts dans cet animal aujourd'hui”, ont lâché les juges bourguignons. Debussy présentant “tous les fondamentaux les plus recherchés dans la race”.


“Certains ont été surpris de voir une telle finesse chez les Charolaises”, glisse Frédéric Savary. Le président du syndicat de race mayennais se dit très satisfait de ce concours qui, souligne-t-il, n'aurait pas pu avoir lieu “sans l'accueil du Festival, du maire d'Evron Joël Bedouet, et des sponsors privés qui nous ont soutenus”. Il salue aussi les techniciens Amélis et Gène diffusion, et d'autres à titre individuel, qui ont accompagné les éleveurs. Une réussite si probante que Frédéric Savary prévoit déjà d'organiser un autre Interrégional en Mayenne, dans cinq ans.


Frédéric Gérard


LE PALMARES


Prix spéciaux


Prix d'ensemble Jeunes mâles : SCEA Hervais Merlière (53). Jeunes femelles : Marc Roirand (85).

Prix d'honneur Jeunes mâles : Irisdor, EARL Chapron (72). Jeunes femelles : Hotesse, Marc Roirand (85).

Prix d'honneur veaux mâles d'automne : Hultrachic, Marc Roirand. Veaux femelles d'automne : Hayley, EARL Sallé (49).

Prix d'honneur Junior mâle : Gourmet, EARL Blaizeau (85). Senior mâle : Debussy, EARL Roux Jean-Paul et Muriel (85).

Grand prix d'honneur mâle : Debussy, EARL Roux.

Prix d'honneur Junior femelle : Faïence, EARL Levron Vincent (85). Senior femelle suitée : Esâgne, EARL Sallé (49).

Grand prix d'honneur femelle : Faïence, EARL Levron (85).

Prix de famille par la mère : Olivier Barré (72).

Prix d'ensemble femelles adultes (moins de 100 vaches) : EARL Sallé (49). Plus de 100 vaches : Thierry Heurtault (53).

Prix de famille par le père : EARL Sallé.

Prix d'élevage (moins de 100 vaches) : EARL Sallé. Plus de 100 vaches : Thierry Heurtault.

: Harmonieux, Jacky Galmard (72).


Sections

Veaux mâles de l'année : Section 1A : Imposant, EARL Delcourt (14). S1A1 : Irisdor, EARL Chapron (72). S1A2 : Idefix, Jean-Marc Bouvet (72).

Veaux mâles d'automne : Section 1B : Hawai, EARL Chapron. S1B1 : Hier, EARL Chapron + Hauban, EARL Flambard. S1B2 : Hardy, EARL Flambard (14). S1B3 : Hercule, Thierry Heurtault. S1B4 : Hultrachic, Marc Roirand.

Mâles de 12 à 24 mois : Section 2A : Haliday, François Lemasle. S2B : Génial, Jean-Marc Bouvet. Mâles âgés de 2 à 3 ans : S3 : Gourmet, EARL Blaizeau.

De plus de 3 ans : S4 : Debussy, EARL Roux. S4A : Eldorado, EARL Sallé.

Femelles de l'année : S5A : Hotesse, Marc Roirand. S5A1 : Hémisphère, Patrice Bigot (53). Femelles d'automne : S5B : Himalaya, Thierry Heurtault.

S5B1 : Hayley, EARL Sallé. De 12 à 24 mois : S6 : Gypsie, EARL Levron. S6A : Harmonie, EARL Sallé. De 2 à 3 ans S7 : Faïence, EARL Levron. S7A : Glycine, EARL Sallé. De 3 à 5 ans non suitées : S8 : Elysée, EARL Sallé. De 3 à 5 ans suitées : S9 : Espagne, EARL Sallé. De plus de 5 ans non suitées : S10 : Berline, Thierry Heurtault. De plus de 5 ans suitées : S11 : Castille, Yves Tardif (50).

Spéciale donneuse d'embryons : S12 : Valériane, EARL Sallé.


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services