• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Le job dating attire de plus en plus
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 06-09-2013

Le job dating attire de plus en plus

EMPLOI

Alors que le Premier ministre, Jean-Marc Ayault, viendra au Space pour présenter un “plan Bretagne”, pour sauver l'emploi agricole et agroalimentaire dans la région, la 3e édition du job dating rencontrera encore une certaine réussite, du mardi après-midi au vendredi midi. Le rendez-vous attire de plus en plus, signe que des entreprises cherchent aussi à embaucher. L'an dernier, 19 entreprises avaient 72 postes à pourvoir, ce qui a fait l'objet de 164 entretiens. Une vingtaine d'entreprises se sont déjà proposées pour 2013, dont une Espagnole.

L'Apecita (agence spécialisée dans la recherche d'emploi en agriculture et agroalimentaire) organise d'autres job dating lors d'événements similaires, au Sommet de l'Elevage ou encore au Sitevi (métiers vigne et fruits), à Montpellier. Mais c'est à Rennes que l'expérience s'avère la plus concluante. “C'est la preuve que dans le Grand-Ouest, il y a des opportunités quand même” souligne Annie Jestin, coordinatrice du job dating, pour l’Apecita Bretagne, en référence à la conjoncture de crise qui frappe la région. La situation fragile de certaines sociétés amène ainsi des cadres expérimentés à se présenter. Le job dating au Space représente trois temps plein, pour l'Apecita. Le rendez-vous est réservé aux exposants.


Trouver la parle rare

Les employeurs trouvent dans ce cadre des perles en leur domaine assez rares à dénicher. “Nous sommes sur des postes très spécifiques. Un technico-commercial en agrofournitures, par exemple, cela a toujours été difficile à trouver. Des comptables, des personnes spécialisées en équipement d'élevage, aussi.” Le recrutement est plutôt pointu. “En Bretagne, 40 % des agriculteurs ont au moins un Bac +2. Se retrouver technico-commercial face à eux, cela ne s'improvise pas…”

Entreprises d'agrofournitures ou d'équipement d'élevage, donc, mais aussi banques, centres de gestion, coopérative d'insémination, industrie agroalimentaire de l'amont et de l'aval, etc. Elles proposent de un à une dizaine de postes. Et chacune espère rencontrer la personne qualifiée, au terme d'un échange de dix minutes-un quart d'heure. Entreprises et candidats peuvent s'inscrire sur Internet, au préalable, ce qui permet d'affiner ses critères de choix et rentrer dans le vif du sujet, le jour J, au Space.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services