• Suivez-nous :

accueil
Maine-et-Loire > "A fond les ballons" en Anjou
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Maine-et-Loire - 23-08-2013 - Antoine Humeau

"A fond les ballons" en Anjou

Brissac-Quincé, à 20km au sud d'Angers, accueille le 39ème Championnat de France de montgolfières, du 27 au 31 août. Près de 90 ballons vont s'envoler dans le ciel d'Anjou pour différentes épreuves, dont certaines ouvertes au grand public.


Chaque matin à partir de 6h30 et chaque fin d'après-midi, pendant cinq jours, une multitude de montgolfières vont s'envoler dans le ciel d'Anjou. A la fois compétition et spectacle, ce championnat de France devrait attirer plusieurs milliers de spectateurs. Huit épreuves sont prévues pour les 60 équipages… Mais le grand public pourra aussi y participer, grâce à des vols "fiesta" (loisir), une trentaine de montgolfières qui feront exactement les mêmes épreuves que les compétiteurs.


Ce n'est pas la première fois que l'Anjou accueille un tel événement. En 2003, il y a dix ans tout juste, le championnat de France se déroulait déjà à Brissac. Depuis, l'Anjou a accueilli notamment le championnat d'Europe en 2009. Les montgolfières ne peuvent pas voler partout. "Il ne faut pas de précipitations, pas de brouillard, un vent minimum de 2 nœuds et maximum de 8 nœuds", énumère Régine Arriberouge, présidente de l'association Arc-en-ciel d'Anjou, organisatrice de l'événement. Impossible donc de voler en Bretagne ou dans le Cotentin. "La zone idéale, c'est l'Orléanais et la Touraine".


Tous à la vitesse du vent

Pour les compétiteurs, les épreuves ne consisteront "ni à aller le plus vite possible, ni à être le plus précis possible", explique Guillaume Génon, gérant de la société Montgolfières d'Anjou, et lui-même compétiteur. La vitesse est en effet la même pour tout le monde, c'est celle du vent. Huit vols et 25 épreuves sont proposées, aux noms parfois fleuris. La "chasse au renard", par exemple : "un ballon part dix minutes avant les autres, ces derniers le suivent et doivent lancer un marqueur (petit sac de sable) dessus une fois qu'il s'est posé à terre", raconte Éric Tireau. L'épreuve "le bon choix" consiste pour chaque équipage à définir, avant le décollage, un lieu où il devra déposer un marqueur. Pour faire le bon choix, il leur faut étudier les cartes, et bien sûr les conditions météo. Pour l'épreuve "retour au bercail", les équipages décollent d'où ils veulent (à cinq kilomètres au minimum) et doivent arriver au lieu d'arrivée défini par les organisateurs. Quand on percute un autre ballon, que l'on survole une zone interdite ou encore que l'on décolle du mauvais endroit, on obtient une pénalité. Pour gagner, il faut avoir été régulier sur un ensemble d'épreuves, avoir eu le moins de pénalités possible. Chaque vol comporte plusieurs épreuves, mais les compétiteurs n'effectueront sans doute pas les huit vols, en raison des conditions météo souvent aléatoires.


Chaque équipage est constitué de quatre équipiers. Deux d'entre eux sont dans la nacelle de la montgolfière, et les deux autres sont à terre, en voiture. "Ceux qui sont dans la voiture ne suivent pas le ballon, ils le précèdent, ils vont vers l'épreuve suivant pour donner des indications au pilote, des différents choix à effectuer, explique Éric Tireau, pilote des vols Fiesta. Ils sont là aussi pour assurer la sécurité du ballon, parce que depuis la nacelle, on ne voit pas s'il y a une autre montgolfière au-dessus".


Médiation avec les agriculteurs

Les spectateurs, eux, pourront voir tout cela, d'en bas. En général, les montgolfières décolleront depuis le parc du château de Brissac. "C'est intéressant de suivre la préparation, la mise en place des 4X4, le briefing sécurité, la mise en route des ventilateurs etc., raconte Christine Tireau, membre de l'organisation. Dès que le directeur des vols donne le top, c'est intéressant de voir comment l'équipage de chaque ballon se prépare, s'active, se met en conditions de compétition"


Quant à l'atterrissage, le plus simple, pour y assister, est de suivre les montgolfières à bicyclette ou en voiture. "Les pilotes savent d'où ils partent mais ne savent pas où ils vont atterrir", explique Dominique Nacolis, vice-présidente de l'association Arc-en-ciel d'Anjou. Alors parfois, c'est dans des champs de maïs que la nacelle se pose. "Il y a eu quelques malentendus il y a dix ans, parce que la montgolfière, c'était totalement inconnu dans le coin"


Depuis, un énorme effort de médiation et de dialogue a été entrepris avec les agriculteurs. Les pilotes ont une carte avec les zones interdites de survol : zones industrielles, zones urbaines, lignes à haute tension, mais aussi des parcelles agricoles dont le propriétaire aurait interdit le survol. En cette période de l'année, les blés ont été récoltés, et il est en général assez facile de se poser en évitant de détruire quelques mettres carré de cultures. Ce qui dérange le plus, ce sont surtout les brûleurs des montgolfières qui émettent des ultrasons et qui effrayent les animaux. La solution, c'est de monter plus haut dans le ciel quand c'est possible, ou d'utiliser des "brûleurs à vaches", qui n'émettent pas d'ultrasons, mais qui sont moins puissants. "Quand un agriculteur est en colère, ce qui est rare, on s'arrange facilement avec une bonne bouteille", explique Dominique Nacolis. Offrir un vol gratuit au paysan furieux est aussi parfois une solution proposée. "Mais ce n'est pas la peine de l'écrire!"


Antoine Humeau



Infos pratiques 

Vols fiesta : 180 euros par personne. L'entrée du parc du Château de Brissac-Quincé, d'où partiront la plupart des vols, est payant, et permet d'assister aux attractions proposées. Dès 18h : mini montgolfières, mini hélicoptères, musique, jonglage, échassiers, etc.

Samedi 31 août, à 21h00, concert "La folie des années 80 avec Cookie Dingler, François Feldman et Jean-Pierre Mader entre autres, suivi d'un "night glow"


Pour en savoir plus 

www.arcencieldanjou.com

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services