• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > Le Farmingtour, entre stress et paillettes
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 28-06-2013 - Rémi Hagel

Le Farmingtour, entre stress et paillettes

CONCOURS

Le top de la génétique Holstein s'est affronté à Château-Gontier (Mayenne) les 22 et 23 juin.

Carmen OTS provient de l’élevage de la Ferme d’Autès, en Seine-Maritime. Elle affiche une production avoisinant les 15 000 kg de lait en 305 jours !



"J'ai vu un groupe de vaches exceptionnel, des vaches bien remplies de partout, qui se déplacent bien, vous pouvez être fiers.” Un commentaire certes attendu venant d'un juge, mais les performances viennent confirmer les dires du Québecois Daniel Brochu. 

Pour la championne suprême du concours Holstein, il a désigné Carmen-OTS. Cette fille de Goldwyn, provenant de la Ferme d'Autès, en Seine-Maritime, a été pointée EX-92 en février dernier et affiche une production avoisinant les 15 000 kg de lait en 305 jours ! Dès les prix de sections, le juge avait commenté : “Elle possède la meilleure mamelle de la journée, avec une attache arrière bien haute et large, un système très bien irrigué, avec beaucoup de souplesse et de force.” Les larmes d’émotion des vainqueurs montrent l'enjeu et le stress (positif) des concours du Farmingtour.


Pour la championne Génisse, Daniel Brochu a été séduit par La Bouge's Windbrook Hopeful. Elle est issue d'une autre écurie à championnes : l'EARL de la Bouge (famille Schutter), de Saint-Hilaire-de-Chaléons (Loire-Atlantique). Chez les Jeunes Vaches, c'est Florine (Zeus x Roy x Merchant) qui l'a emporté. Pour Alain Boulard, l'éleveur, cela récompense “l'aboutissement d'un travail de sélection, de choix judicieux d'accouplement”. Florine (issue de la famille Olivia) est en forme : “C'est son troisième prix en deux mois. Elle a été classée Réserve championne espoir à EuroGénétique, ainsi que championne Espoir et mamelle Espoir au concours de Haute-Marne.”


Rayonnement national


Les présentations de grande classe, sur un ring large, propre, éclairé, sous la halle du Haut-Anjou, n'ont pas failli à la réputation du concours, désormais bien installé à Château-Gontier. Pour Philippe Henry, le maire de la ville, “une pérennité s'opère avec les équipes. Pour nous, il s'agit d'une manifestation à fort rayonnement, régional, voire national, autour de l'élevage. C'est un moyen de communication autour du marché au veau. Le projet de reconfiguration du parc Saint-Fiacre s'inscrit dans cette volonté d'accueillir ce genre de manifestation”.


Les concurrents viennent effectivement de toute la France. Il reste désormais aux organisateurs à séduire le public au-delà du cercle des éleveurs passionnés. Le printemps des génisses (29-30 mars 2014) s'adossera à la foire de Printemps. Et la date du prochain Farmingtour, en novembre 2014 devrait plus convenir au public agricole.


Rémi Hagel


Pour en savoir plus

La page de l'élevage de la ferme d'Autès, une SCL à 2,4 millions de litres :

http://fermedautes.primholstein.com/notre-elevage/



Signaler un abus

Catégories : Bovins Mayenne Salons

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services