• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Face à un avenir trouble,
la MSA mise sur les jeunes
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 14-06-2013 - Rémi Hagel

Face à un avenir trouble,
la MSA mise sur les jeunes

SOCIAL

Les caisses de MSA poursuivent leur réorganisation difficile pour continuer à assurer leurs services avec des budgets contraints. Sur le terrain rural, la jeunesse est dynamique, la MSA Mayenne-Orne-Sarthe la met
 en avant.

PHOTO : Les jeunes en CAP de la MFR d'Alençon ont obtenu le prix national du Trophée prévention jeunes : ils ont inventé la Sécurichaise, qui facilite le travail des inséminateurs de la coopérative d'insémination de l'Aigle.



L’heure est grave. Comme toute la France, la MSA Mayenne-Orne-Sarthe s’interroge sur le financement des retraites. A cela s’ajoute le décalage historique avec le régime général. Lors de l’assemblée générale du 11 juin à Mayenne, la présidente Georgette Rousselet déplore “que des attentes légitimes du régime agricole ne sont toujours pas satisfaites. Je veux parler du financement pérenne des retraites des non-salariés agricoles pour lequel la caisse centrale doit toujours emprunter pour combler les besoins depuis maintenant trois années. Sur ce point, le désengagement des pouvoirs publics est patent”. Oui "la caisse centrale s’endette (1 milliard d’euros en 2012, 700 à 800 millions en 2013 et 2014)” regrette le sénateur, président du conseil général de la Mayenne, Jean Arthuis : “Comme l’ensemble des institutions publiques, la MSA doit intensifier ses efforts en faveur de la performance en matière de gestion et de réduction des dépenses de fonctionnement.”

Ces efforts sont en cours. “L’année 2012 a été l’année de validation de notre plan d’action sociale 2011-2015” rappelle Georgette Rousselet. D’un côté, “notre politique d’action sanitaire et sociale est préservée”, mais il est vrai aussi que “les décisions du conseil d’administration sont parfois difficiles et il faut parfois trancher”.


Les sites se spécialisent

Ces efforts demandent de “poursuivre les restructurations de nos services administratifs dans le sens d’une spécialisation des sites. Ce qui se fait à Alençon ne doit plus se faire à Laval ou au  Mans et inversement. Ces réorganisations sont des opérations délicates car la direction doit concilier l’inconciliable avec des moyens de plus en plus contraints”. Les salariés avaient exprimé leur malaise face à ces réorganisations, en débrayant le 14 mai dernier.

Et l’avenir reste couvert de nuages puisqu’une réforme du financement est prévue à partir de 2014. “Toutes ces évolutions peuvent nous faire craindre une perte réelle de l’autonomie des caisses de MSA.”


Chaise pour inséminateur

Ces mouvements structurels n’empêchent pas l’activité au quotidien, dans tous les domaines. En novembre une antenne a été ouverte à Mortagne-au-Perche. Flers et Château-du-Loir pourraient suivre.


Sur le volet social, les délégués pourront se former en septembre au repérage du mal-être.

Si la MSA est là pour soutenir dans les moments difficiles, elle développe aussi des aides à l’enfance et à la jeunesse. Comme une bouffée d’oxygène dans ce contexte tendu, elle en a fait le thème de son assemblée. Elle a notamment mis à l’honneur l’initiative de jeunes ruraux, en particulier, les étudiants de la MFR d’Alençon qui ont obtenu le prix national de l’Innovation technique du Trophée prévention jeunes. Ils ont conçu une chaise de protection pliante pour les inséminateurs de la CIA de L’Aigle. Ce prototype est en passe d’être produit à plus grande échelle par une entreprise.


Une appli smartphone

La MSA qui cherche à “moderniser la proximité” a lancé une application de son site web pour les smartphones, Ma MSA & moi. Elle espère ainsi “toucher au plus près les jeunes générations pour lesquelles les permanences traditionnelles ne constituent pas une réponse à leurs attentes”.


Rémi Hagel


POUR EN SAVOIR PLUS

Pour télécharger l’application Ma MSA & moi : http://bit.ly/170jaMA



Signaler un abus

Catégories : Mayenne Sarthe Santé

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services