• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Porc > Fortuné le Calvé, une figure emblématique de la filière porcine
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Porc - 07-06-2013 - Frédéric Gérard

Fortuné le Calvé, une figure emblématique de la filière porcine

DISPARITION

Le conseil d'administration d'Aveltis a reporté son assemblée générale prévue ce 6 juin à Carhaix (Finistère). En effet, son président Fortuné Le Calvé est décédé, samedi, des suites d'une longue maladie.

PHOTO : Fortuné Le Calvé, une figure emblématique de la filière porcine, est décédé samedi des suites d'une longue maladie.


“Ce départ brutal nous prive de la possibilité de le remercier de vive voix pour la mission accomplie”, regrette le groupement.


Fer de lance du modèle breton


Figure emblématique de la filière porcine bretonne, Fortuné Le Calvé était connu pour son caractère bien trempé et ses qualités de technicien, tant dans le domaine de la production que des négociations. Il a présidé le CRP Bretagne (comité régional porcin) durant 15 ans, avant de passer la main en septembre dernier à Philippe Bizien, également vice-président d'Aveltis. Il a été l'un des promoteurs de ce groupement composé de 800 producteurs de l'Ouest (3,1 millions de porcs commercialisés en 2012). 


En 2010, la fusion de LT, PBO et Pigalys (dont il était le président) a généré la création du premier groupement apporteur au MPB, avec plus d'un tiers des cochons vendus au cadran. En 2005, il avait également lancé le projet Initia, plateforme d'exportation de porcs vivants (jusqu'à 4,2 millions d'animaux). Il avait par ailleurs défendu l'idée d'une quote-part “flottante” sur les DPU, capable de s'ajuster d'une production à l'autre, en fonction des conjonctures.


Sa vision de la filière porcine, Fortuné Le Calvé l'a développée jusque chez lui. De 2002 à 2007, il s'était ainsi heurté à la préfecture, puis au Conseil d'Etat, face au projet d'extension de sa porcherie à 8952 “animaux équivalents” (850 truies). Vive polémique local : il était également le maire de Merlevenez (Mobihan), qui avait signé l'autorisation de cette extension...


L'ancien éleveur de 64 ans était aussi président de l'intercommunalité, dont le premier noyau (trois villages) a constitué en 1993 “l'une des premières communautés de communes en France”… Il en était aussi à l'origine. Elargie en 2002 à deux autres communes, la CC de Blavet Bellevue Océan n'en restait pas moins “à taille humaine” (14500 habitants), comme il le voulait.


Frédéric Gérard



Signaler un abus

Catégories : Porcs

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services