• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Les antibiotiques, ce n’est pas automatique…
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 31-05-2013

Les antibiotiques, ce n’est pas automatique…

Ou du moins, ça ne doit plus l’être. Cette publicité du ministère de la Santé s’applique tout autant au monde de l’élevage. Pourquoi? Parce que la résistance de bactéries à ces molécules peut entraîner des mutations, et générer des maladies très complexes à soigner, y compris d’une espèce à l’autre. Le scénario catastrophe chez l’homme ? Une maladie qui devient incurable. On doit donc s’interroger sur la capacité de soins qu’on veut laisser en héritage à nos enfants, résume un vétérinaire.
L’autre grand enjeu de ce changement de pratiques, “c’est quand même de préserver le niveau de confiance des consommateurs dans la viande française et européenne !” nous dit-on. Certains Etats, dont les Pays-Bas ou le Danemark, ont déjà un train d’avance. Il serait dommage que ce soient les produits français qui pâtissent un jour d’une image négative à cause des antibiotiques... Raisonner l’usage : facile à dire, grondent les éleveurs. Mais indispensable. 
Signaler un abus

Catégories : Santé Sanitaire

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services