• Suivez-nous :

accueil
Mayenne > Une première en France : ils se forment pour prendre les consignes
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Mayenne - 31-05-2013 - RH

Une première en France : ils se forment pour prendre les consignes

La fédération mayennaise, en lien avec le CFPPA, met au point une formation pour ses agents de remplacement, sur la prise de consignes. Cette base du métier est sous-estimée. La formation va être généralisée.

"Vous avez là, le numéro de l'inséminateur. Vous pouvez l'appeler jusqu'à 22h le samedi soir.” Devant le groupe d'agents de remplacement, Gérard Jallu présente son exploitation et donne les consignes.

L'ancien président de la fédération départementale se prête au jeu de ce test grandeur nature. Pour les associations de remplacement, l'enjeu aujourd'hui est de professionnaliser leurs services, faire en sorte que “les agents en fassent leur métier” explique Patricia Bresteaux, la directrice de la fédération départementale. Et cela commence par la formation. “Le b-a-ba, c'est la prise de consignes.” C'est la base, qui semble tellement évidente qu'on la néglige, tant les salariés que les agriculteurs. Or, “c'est important. Beaucoup de sinistres ont pour origine un problème dans la transmission des consignes. Un malentendu peut entraîner des pertes de lait, voire un accident”.

Or, “les agents ne sont pas formés à poser les bonnes questions. Ils ont parfois peur du ridicule”. On oublie “l'importance de l'écrit” ajoute Anna Berthomé, formatrice du CFPPA de Laval, qui a bâti ce programme de formation. Celui-ci doit donner des automatismes aux agents, et à terme, aux agriculteurs (pas toujours sensibilisés au rôle des outils de consignes). La formation se compose de deux journées en salle, ainsi qu'une dizaine d'heures en formation à distance. Les agents peuvent se connecter lorsqu'ils ont une heure de libre entre deux missions. Cette formation sera prise en charge.

Ce projet s'est bâti depuis deux ans, dans cinq régions de France, en lien avec des centres de formation pour adultes, ici le CFPPA de Laval (1). En octobre prochain, l'opération devrait connaître un déploiement national, afin de pouvoir la généraliser à tous les jeunes agents.


Donner la parole
aux agents

Cette session de test a été réalisée avec des agents confirmés qui s'apprêtent à devenir tuteurs de jeunes agents. Ils ont pourtant constaté qu’eux-mêmes n’allaient pas assez loin dans leurs questions. Cette formation leur apparaît donc indispensable pour des agents débutants.

Et l'équipe dirigeante se dit “agréablement surprise des échanges positifs” : les agents ont pu partager leurs expériences, entre collègues (ils ne côtoient pas au quotidien), mais aussi auprès des administratifs. Patricia Bresteaux en est convaincue : “On ne les connaît pas, alors qu'ils ont des choses intéressantes à dire.”

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services