• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > Très bonne résistance du nombre d'IAP pour Génoé
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 31-05-2013 - CE

Très bonne résistance du nombre d'IAP pour Génoé

"Cette assemblée générale de Génoé clôture un cycle" a lancé le président Thierry Rétif. "Nous sommes fiers du processus qui a amené à l'avènement d'Evolution, après deux années de préparation.”

"Avec 559 811 IA, le nombre de vaches inséminées n'a diminué que de 0,8% en 2012, ce qui est en soi une performance. C'est mauvais en revanche dans le secteur caprin pour la seconde année consécutive” a expliqué Jean-Michel Roguet, directeur de la coopérative d'insémination, réunie en assemblée générale mardi à Héric (Loire-Atlantique). Plus des deux tiers de l'insémination est réalisée en race Prim'Holstein et avec 17%, la part de l'IA en allaitantes progresse. Le chiffre d'affaires Génoé pour 2012 s'établit à 11,300 M€ (+ 5,9%). Hors activité génisses, il est de 36,462 M€. La fusion par absorption de Cogemor dans Génoé a été adoptée en assemblée générale extraordinaire. Cela renforce l'activité commercialisation des génisses réalisée pour le compte de Ouest Génis'. Les assemblées locales, qui ont attiré 1 550 éleveurs pour les trois coopératives, ont mis en évidence leurs attentes en matière de rentabilité. Il s'agit pour les adhérents d'être acteurs du renouvellement de leur troupeau, c'est-à-dire de disposer de femelles de qualité et en quantité aptes à produire dans les 3-4 ans à venir. Génoé est sur un rythme de 750 génotypages par mois et enregistre un fort développement de la vente de semences sexées, produites à Saint-Aubin-du-Cormier (Ille-et-Vilaine). 

“On a modifié notre système de tarification pour tendre vers un tarif unique, sauf pour les déplacements. Il est applicable à nos 12 000 adhérents présents sur dix départements” poursuit le directeur. 2013, c'est aussi l'année de la naissance d'Evolution, émanation de Créavia avec l'arrivée au 1er janvier d'Amélis. La nouvelle entreprise, qui représente maintenant la moitié de la génétique française, se positionne clairement sur la recherche et le développement et le marché international. Les trois coop (Amélis, Génoé et Urcéo) réunissent 33 000 adhérents sur seize départements. Evolution commercialise ses produits sur toute la France et dans plus de 80 pays. 

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services