• Suivez-nous :

accueil
Sarthe > Les délégués du personnel
 de Candia voient rouge
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Sarthe - 31-05-2013 - CZ

Les délégués du personnel
 de Candia voient rouge

Le syndicat CFDT du Lude dénonce un accord de sous-traitance entre Candia et la société belge.

Les délégués du personnel n'en sont pas revenus quand ils ont appris lors de la dernière réunion du Comité central d'entreprise que la direction du groupe allait “confier une partie de sa production de Candy-Up et de crème à des sous-traitants, notamment à la société belge Solarec”. Les délégués CFDT y voient le choix délibéré de la direction de Candia “de sous-traiter plutôt que de produire en interne, ce qui est incompréhensible lorsqu’on dispose des savoir-faire en interne et de capacités de production en partie inexploitées”. Pour les délégués, ce choix contredit tous les discours que leur a tenus la direction. Et en même temps, “le maintien d’une activité partielle sur le site du Lude -basée sur ces produits à forte valeur ajoutée (Candy-Up et crème)- est non seulement possible mais indispensable sur le plan industriel et logistique pour le groupe Sodiaal,” indiquent-ils.


Simple solution
 de backup

La communication du groupe reconnaît l'existence d'un accord avec Solarec mais “ce n'est qu'une solution de backup. Suite à des problèmes en production -qui ne concernent pas l'usine du Lude- Candia a dû payer des pénalités de retard de livraison à ses clients (grande distribution). Pour éviter que cela se reproduise, elle a passé un accord avec Solarec qui interviendra le cas échéant si d'autres problèmes se produisent à nouveau.” Le syndicat a demandé l'organisation d'une table ronde avec la direction de Sodiaal.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services