• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Le comité de pilotage s'empare de ses recommandations
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 19-04-2013

Le comité de pilotage s'empare de ses recommandations

"On avait un mandat de quatre mois et notre mission s'est achevée avec la remise de notre rapport au gouvernement” rappelle Claude Chéreau, président de la commission du dialogue. “Le Premier ministre a chargé Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, de la feuille de route pour la mise en œuvre de nos recommandations. Ce qui ne veut pas dire qu'elles seront toutes reprises.” Avec celles produites par les deux autres commissions - agricole et experts scientifiques indépendants - le travail à mener est important. Mercredi, à la préfecture, Claude Chéreau et ses collègues (Claude Brévan et Rouchdy Kbaier) ont enchaîné deux réunions : avec le comité de pilotage, qui rassemble les collectivités et l'Etat, et avec le comité de suivi des engagements de l'Etat, à la composition plus large.

“Comme la commission agricole, nous proposons de réduire l'emprise de l'aéroport” avance Rouchdy Kbaier. “L'effet serait double : limiter la perte de surfaces agricoles proprement dites et aussi les besoins pour la compensation environnementale”. Sa collègue Claude Brévan précise : “Cette proposition nous paraît importante, mais on ne sait pas ce que dira le comité de pilotage.” Jacques Lemaitre, président de la chambre d'Agriculture, était présent à la réunion et a fait part de l'inquiétude des agriculteurs concernés. Pourront-ils effectuer les travaux agricoles (labour, semis et récolte) dans de bonnes conditions ? Quid du versement des aides Pac ? Sans parler des difficultés d'accès aux parcelles situées en plein cœur de la Zad...

Mesures compensatoires et loi sur l'eau

Autre sujet très sensible : les mesures compensatoires. L'impact du projet d'aéroport et du barreau routier sur le milieu agricole et le milieu naturel, zones humides et espaces protégés, a été souligné par de nombreux contributeurs : élus, syndicats agricoles et associations de protection de la nature. “Les rapports doivent faire l'objet d'une étude approfondie et les décisions prises devront être expliquées le plus clairement possible au grand public, notamment la mise en œuvre et la durée des mesures de compensation retenues” insiste Rouchdy Kbaier.

Les arrêtés loi sur l'eau, qui sont des documents comportant beaucoup d'annexes techniques, découleront de ces recommandations. Les membres de la commission du dialogue ne le cachent pas : le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes s'est étiré sur un temps très long (plus de 40 ans), pendant que les textes réglementaires et juridiques continuaient d'évoluer. Et leur feuille de route ne consistait pas à se prononcer sur le bien-fondé de l'implantation du nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes...

Signaler un abus

Catégories : Agriculture Foncier

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services