• Suivez-nous :

accueil
Environnement > Energies renouvelables > “L'été, j'ai zéro consommation électrique”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Energies renouvelables - 19-04-2013 - Rémi Hagel

“L'été, j'ai zéro consommation électrique”

CHAUFFE-EAU SOLAIRE

A Laval, la société FengTech propose des chauffe-eau solaires innovants, à moindre coût. Les premiers éleveurs s'en dotent pour leur salle de traite. Objectif : 70% d'économies.


En mars 2012, Patrice Abaffour, éleveur à Saint-Léger-en-Charnie­ (Mayenne), a été le premier agriculteur à installer le chauffe-eau solaire Eco Thermo FengTech. “Un diagnostic énergétique avait mis en évidence que je dois réduire les charges fixes. On sait que l'électricité va augmenter de 50 % d'ici cinq ans. Je me suis renseigné pour des panneaux. Cela aurait coûté 12 000  euros. Là, je n'en ai que pour 7 000  euros, et en plus, c'est recyclable, contrairement aux panneaux”.


Remboursé en 4 à 5 ans


Simple, sobre, économe... le procédé mis au point par Liqun Feng repose sur un système de tubes en verre imbriqués. L'eau y circule sous vide, dans des modules de 200 litres (trois ici). Elle est chauffée par le rayonnement du soleil (et non par la température extérieure). Ainsi, un jour ensoleillé de février, la température peut monter à 55 °C. En été, où les journées sont longues, “j'ai zéro consommation électrique”. S'il n'y a pas assez d'eau chaude, le chauffe-eau électrique prend le relais. L'objectif affiché est d'atteindre 70 % des besoins sur l'année. 2012 ayant été une année grise, Patrice Abaffour a économisé 50 %. Il prévoit un retour sur investissement de quatre à cinq ans à peine.


L'éleveur s'est prêté au jeu du testeur. Tous les jours, il a relevé ses températures et ses consommations. En mai 2012, la température moyenne de l'eau était de 49 °C, en août de 66 °C, en novembre de 27 °C et en janvier (qui a subi un record historique de faible ensoleillement) de 17 °C. L'eau utilisée quotidiennement pour la salle de traite doit être à 65 °C.


La démarche se joue à plusieurs niveaux. Sur le tank, l'éleveur vient d'installer un prérefroidisseur. Même s'il n'a pas encore de chiffres, il constate que son tank s'arrête au bout de 20 minutes, tandis que celui de son voisin tourne encore pendant une heure…


Une seconde installation


Pour ses chauffe-eau solaires, FengTech s'associe avec des installateurs. Tryba énergie a monté celui de Saint-Léger (600 litres/jour). Tout récemment, la Cam a installé un système de 1 200 l/j chez M. et Mme Jégu, éleveurs de veaux de boucherie à Livré-la-Touche.


Enfin Liqun Feng défend également un autre procédé innovant : les clôtures d'entreprises ou de collectivités servent de caloducs pour chauffer l'eau ! Un prototype a été installé au lycée Raoul Vadepied à Evron.


Pour en savoir plus : www.fengtech.fr


Rémi Hagel


Signaler un abus

Catégories : Environnement Lait

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services