• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Des débouchés pour la vache Nantaise
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 05-04-2013

Des débouchés pour la vache Nantaise

La vache Nantaise, la plus grande des petites races locales, s'est retrouvée mercredi dernier en assemblée générale au Pallet, chez Christophe­ Maillard, qu associe la viticulture à l'élevage de bovins.

Le nombre de femelles inventoriées a reculé en 2001 et les taureaux de monte naturelle sont passés en quatre ans de 48 à 36. "Malgré les demandes, nous avons toujours peu d'éleveurs qui nous proposent des jeunes mâles intéressants pour faire des taureaux de monte naturelle" a rappelé Christophe Sorin, le président de l'APRBN. En 2012, un seul a été acheté.

La commission achat-vente, dont l'objectif est de mettre acheteurs et vendeurs en relation, s'est penchée sur la question. Pour inciter les éleveurs à conserver des animaux potentiellement intéressants, elle a décidé de revoir ses prix à la hausse. Ainsi, le prix d'achat des jeunes mâles passerait de 900 e à 1 300 e. En fonction du gabarit et des types d'animaux, les prix ont été réévalués, mais sans tomber dans la surenchère et en restant dans des tarifs acceptables par tous. L'APBRN aide aussi en octroyant une aide à l'IA (40 e/IA) et prend en charge à 100% le typage des animaux.


"Des bouchers et des restaurateurs nous appellent"

Six nouveaux élevages ont été créés en 2012 mais neuf ont cessé leur activité. Plusieurs projets en cours n'ont pas encore abouti. Le développement de la vache Nantaise se fait par paliers et le souhait des éleveurs est de conforter les démarches existantes. "Des artisans bouchers et des restaurateurs se tournent maintenant vers nous : c'est encourageant" se félicite l'animateur, Régis Fresneau. "C'est autant de possibilités offertes aux futurs éleveurs de faire valoir la qualité de leur produit. A nous de leur fournir des éléments qui ne sont pas seulement technico-économiques, mais qui montrent de façon tangible que la valorisation économique est au rendez-vous avec la Nantaise".

Par l'intermédiaire du Crapal, la vache Nantaise s'est fait reconnaître ces dernières années en participant à de nombreuses opérations de promotion : foires et salons, portes ouvertes, dégustations, salon de l'agriculture, etc. Un site internet (www.vachenantaise.com) va lui permettre de communiquer et d'augmenter encore sa notoriété. Les responsables de la race ont déjà en ligne de mire la septième édition de la Fête de la vache Nantaise et des races locales, qui se déroulera début septembre 2014.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services