• Suivez-nous :

accueil
Mayenne > En Mayenne, Cam volailles : + 23% !
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Mayenne - 05-04-2013 - Frédéric Gérard

En Mayenne, Cam volailles : + 23% !

GROUPEMENT

Le groupement Cam Volailles a produit plus en 2012.


Les tonnages (viande) produits par le groupement ont augmenté de 23 %. Ce sont notamment les activités poulets (+41 %) et dindes (+27 %) qui en profitent. La deuxième activité en volume, le canard de Barbarie­, se contente de se maintenir. 


Directement liée, l'activité aliment progresse de 13 %. “C'est surtout dû aux bâ­timents neufs et à l'arrivée de nouveaux éleveurs”, précise Jacky Bachelot (photo), le président du groupement. La région a aussi profité de la forte baisse de production en Bretagne (-4 % en poulet).


Le bon aliment a un prix


Globalement, les marges PA progressent et l'IC s'améliore. Jean-Michel Griveau met toutefois en garde contre les économies mal placées. “Attention à ne pas acheter l'aliment le moins cher. Si cela conduit à la détérioration des résultats, quel sera l'intérêt derrière ?” Les producteurs de poulets notamment, sont confrontés à une demande plus précoce des clients : “En deux ans, la commande est passée d'un poulet de 2 kg à un poulet de 1,8 kg.” La baisse du pouvoir d'achat conduit le consommateur à regarder davantage le prix que le poids.


L'adhésion de la Cam à une centrale d'achat, Coberra achats, permet d'ailleurs de faire baisser la facture des aliments. La coopérative n'y pèse que 9,5 % (contre 75 % pour Triskalia), mais “cela nous permet de peser”, explique Jean-Marc Le Franc, directeur Nutrition animal. “Nos volumes de soja par exemple (450 000-500 000 tonnes par an) nous permettent maintenant de négocier sur les tarifs de fret et les coûts de manutention portuaire.”


Toutefois, il reste très difficile d'anticiper au mieux le prix des céréales. “Les stocks mondiaux sont au plus bas. C'est difficile de resserrer les prévisions quand les prix varient de 150 euros à 250 euros/ tonne dans l'année à venir sur le marché à terme de blé.”


L'élection du tiers sortant a reconduit Nicole Sauvage, Damien Berthelot et Joseph Leblanc au CA. Celui-ci a été élargi : y entrent Martine Pottier, arrivée à la Cam il y a deux ans, et Jérémy­ Bertin, l'un des trois éleveurs installés en 2012.


Frédéric Gérard


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services