• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > «Sans nous, pas d’aménagement du territoire»
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 07-03-2002

«Sans nous, pas d’aménagement du territoire»

Patrick Bricaud, lors de l’assemblée du syndicat majoritaire, mardi à Martigné sur Mayenne, reprend les convictions du défunt Raymond Lacombe (ex président de la FNSEA) pour définir les orientations à perpétuer. L’agriculteur est un aménageur du territoire, à travers ses multiples fonctions : nourrir, entretenir, maintenir l’équilibre naturel et la présence de l’homme.
Cependant, la FDSEA, «organisation syndicale de promotion et de défense de la profession», ne veut pas que les agriculteurs se voient dicter leur conduite. «Nous ferons du tourisme vert (....) mais ce ne sont pas les touristes qui nous diront comment produire», «nous produisons des produits de qualité mais les consommateurs doivent savoir que cela a un prix» et, enfin, «nous serons plus respectueux de l’environnement mais ce ne sont pas les écologistes qui nous dicteront notre façon de produire ou qui nous diront comment tailler nos haies».
Cette mission d’aménageur de l’espace rural passe par une «politique des structures forte». Les représentants de la FDSEA et des JA soutiennent, dans l’élaboration du projet agricole départemental, le maintien «d’exploitations familiales», avec un partage des moyens de production, une politique d’installation combinée à la confortation des petites structures. «On ne fera pas d’aménagement du territoire avec des paysans qui crèvent de faim» : cette intervention de Gabriel Madiot reprend une autre orientation du syndicat, «la défense permanente du revenu», c’est à dire, insiste Patrick Bricaud «son maintien et surtout sa hausse». «On a perdu la notion du prix de nos produits et de bien les valoriser», déplore le président de la FDSEA. «Doit-on continuer de laisser partir les produits de nos exploitations sans en connaître le prix?». La réponse n’est pas donnée mais elle doit être «Non».


Les déménageurs associés
Pour la FDSEA, l’espace rural est «convoité par les déménageurs» qui «avancent souvent à couvert». Ils sont tout de même listés. Les «chantres de l’ultralibéralisme, veulent que les agriculteurs produisent du minerai à des prix toujours plus bas». Les «idéologues de l’environnement veulent faire croire que la traction animale est une solution». Sont aussi présents dans la liste quelques «élus ventre mou», et «les grandes surfaces qui ont réussi à maquer presque toutes nos filières» et «qui vont nous enterrer». Les prestataires de l’agriculture ne sont pas oubliés : l’administration, «véritable pieuvre» qui «tue tous les plus entreprenants de l’agriculture» mais aussi «quelques conseillers qui préfèrent cantonner les agriculteurs à une tâche de production et garder la réalisation du décisionnel en faisant payer les prestations».
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services