• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > CR 44 : renforcer la présence
 sur le terrain
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 22-03-2013 - Christian Evon

CR 44 : renforcer la présence
 sur le terrain

Syndicalisme

La Coordination rurale s'est retrouvée en assemblée générale ordinaire la semaine dernière à Héric et a tiré les enseignements de son score décevant à l'élection chambre d'Agriculture.

Si la CR 44 conserve ses deux sièges, elle a fait moins bien qu'il y a six ans et est passée sous la barre des 20 %. “Chacun a pu s'exprimer et a fait remonter le ressenti des gens sur le terrain” explique la présidente Catherine Laillé. Mais derrière la défaite, “on a su attirer sur nos positions de nouveaux sympathisants, notamment des jeunes, et vu revenir vers nous d'anciens adhérents.”


“L’élevage est très menacé”

Constitué autour d'elle l'an dernier, le nouveau bureau de la CR 44 possède sa feuille de route pour les deux ans à venir : consolider un réseau de terrain en s'appuyant sur des correspondants locaux et cantonaux. “On a un travail de proximité à faire pour être encore plus à l'écoute des attentes des agriculteurs” insiste-t-elle. “Nous conservons notre place à la CDOA, à la Safer et dans les différentes commissions.” Au plan national, la CR est devenue la deuxième force syndicale avec 21,12 % des suffrages.


Avec des pans entiers de l'élevage menacés, le syndicat a du pain sur la planche. “On a été très présents sur le lait mais on doit l'être davantage en bovins, porcs et volailles, production qui connaissent des difficultés.” Elles sont de moins en moins rentables à cause des prix de vente nettement insuffisants et elles ne parviennent plus à couvrir les charges, qui ne cessent d'augmenter. “Partout, l'élevage est très malmené avec des arrêts de producteurs. On se doit d'être à leurs côtés”.


La CR regarde aussi du côté de la transformation et de la distribution : elle rencontrera le mois prochain l'UFC que choisir ? “C'est bien pour remettre l'agriculture dans le bon chemin que nous devons rester mobilisés.” “Les productions agricoles sont une richesse pour la région et font vivre 18 % de la population active”. A cet égard, la CR apporte son total soutien aux éleveurs fournisseurs de Castel Viandes et aux salariés de l'abattoir de Châteaubriant, sans préjuger des résultats de l'enquête judiciaire en cours.


Christian Evon

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services