• Suivez-nous :

accueil
Environnement > Energies renouvelables > Les bioénergies s'invitent à Nantes
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Energies renouvelables - 15-03-2013

Les bioénergies s'invitent à Nantes

Le parc-expo de la Beaujoire accueille pendant trois jours Biogaz Europe et Bois-énergie, deux événements majeurs qui vont rassembler 400 exposants venus d'une vingtaine de pays, et attirer plus de 10 000 visiteurs. Au menu : exposants couvrant l'ensemble de la filière, conférences et convention d'affaires internationales.

Il y a deux ans, la capitale régionale avait déjà organisé le salon Biogaz Europe. Il sera couplé pour sa troisième édition à un autre événement qui fait référence dans son domaine : le salon Bois-énergie, 14e du nom, qui s'est constamment développé depuis cinq ans. “Réunir en un même lieu ces deux événements jusqu'alors distincts est logique dans la mesure où le bois énergie et le biogaz tirent tous les deux leurs ressources de la terre. Leurs sources d'origine que sont l'exploitation forestière et l'agriculture produisent des points de convergence dans la chaîne d'approvisionnement” explique Paul Stuart, le président de Bioénergies événements et services, la société organisatrice des salons.


Plus de 100 intervenants internationaux

Sa volonté est de permettre au monde agricole, aux collectivités et à l'industrie de pouvoir se renseigner et développer des relations avec les secteurs du bois énergie et du biogaz en parallèle sous un même toit, sur une surface d'exposition de 25 000 m2. Ce sera chose faite du mercredi 20 au vendredi 22 mars. Temps fort du salon : une grande conférence internationale organisée sur deux jours pour explorer les rôles que le bois énergie et le biogaz peuvent jour aujourd'hui et demain. Au total, l'ensemble des conférences organisées sur trois jours va rassembler une centaine d'intervenants internationaux de tous horizons.


L’agriculture par exemple produit non seulement des flux de déchets qui peuvent être méthanisés pour produire du biogaz, mais aussi des combustibles pouvant être directement brûlés. La convergence peut aussi être obtenue dans la valorisation des vecteurs énergétiques issus du biogaz ou des installations de bois énergie.


Le Grand-Ouest a un très fort potentiel

La France est parmi les premiers pays d'Europe en terme de potentiel des bioénergies et le Grand-Ouest, première région d'élevage avec une forte présence de l'industrie agroalimentaire, dispose d'atouts indéniables pour le développement des bioénergies. La Bretagne et les Pays de la Loire, qui accueillent déjà la majorité des installations biogaz en France, bénéficient par ailleurs d'une croissance exceptionnelle du bois énergie.

Le plan Biogaz Bretagne et Pays de la Loire, financé depuis 2007 par les délégations régionales Ademe et les deux Régions, et animé par Aile, a permis la construction et mise en route d'une trentaine d'unités représentant près de 12 mWe. Et dans les deux à trois ans à venir, plus d'une cinquantaine de nouveaux projets devrait voir le jour, signe d'une filière en pleine expansion. Selon le Grenelle, les objectifs de production sont de 625 mWe de puissance installée en 2020, pour une production de chaleur de 555 ktep/an, soit dix fois par rapport à 2006.


www.biogaz-europe.com

www.boisenergie.com.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services