• Suivez-nous :

accueil
Maine-et-Loire > Christophe Decogné, créateur de start-up dans le monde du vin
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Maine-et-Loire - 15-02-2013 - Antoine Humeau

Christophe Decogné, créateur de start-up dans le monde du vin

“La présence sur le web entretien la relation du vigneron avec ses clients”.

De quelle manière faut-il être présent sur les nouveaux outils de communication? 
Les réseaux sociaux, par exemple, sont pratiques parce que cela ne coûte rien. Ce qui est important, c'est surtout la relation avec ses clients : publication de photos et de vidéos sur Facebook pour montrer ses vignes avant les vendanges, etc. Cela permet de gagner de l'audience et donc de la notoriété. Le jour où le client est chez le caviste, il préférera peut-être la bouteille dont il connaît le domaine. Le problème, c'est que cette notoriété ne se mesure pas. Le plus important reste le site web. Mais à condition de raconter l'histoire du domaine, avoir une rubrique actualité et qu’il soit actualisé et adaptable sur mobile. 

Est-il indispensable de proposer un système de paiement en ligne? 
Non, il est plus intéressant de passer par des Market places. Chacun y a sa boutique, mais sur une adresse commune, et on peut y accéder directement depuis le site internet du vignerons. 

Un nouvel outil comme le QR code est-il un gadget? 
Le QR code, c'est magique, mais c'est clivant. On prend la photo et on accède directement aux informations. Cela ne coûte pas cher, il faut juste avoir un contenu qui ne se limite pas à la simple fiche de dégustation, et qui soit accessible sur mobile. Pour l'instant, ce sont surtout les voitures et la lingerie qui l'utilisent le plus. Le QR code démarre bien en viti, mais il est trop tôt pour dire si cela deviendra incontournable ou non. 

Une application Iphone ou Androïd, c’est rentable? 
L'appli, c'est absolument génial. C'est intéressant d'être sur une application, mais pas la sienne, car cela coûte trop cher et il faut l'entretenir. Il faut donc être présent sur les applications, comme Interloire ou Avenue des vins, mais avoir la sienne, c'est inutile. 
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services