• Suivez-nous :

accueil
Mayenne > A défaut de voix, 
des idées pour durer
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Mayenne - 15-02-2013

A défaut de voix, 
des idées pour durer

Avec 25%, la Confédération­ paysanne reste le deuxième­ syndicat en Mayenne.

Elle s’inquiète toutefois du fort taux d’abstention. “Beaucoup de paysans n’ont aucune activité avec la chambre, et ils ne voient pas les répercussions que leur vote a pourtant sur les CDOA, la répartition des droits à produire, etc.” commente Daniel Foucher. “Si le vote devient régional, le taux d’abstention va doubler” craint Vincent Guillet. “Il faut repenser le rôle de la chambre” insiste Claire Garrot. 
Le syndicat reste loin derrière la FDSEA. Ses idées ne parlent pas à tous les agriculteurs. “Nous avons une vision sociétale et moins corporatiste. Cela nous ramène peut-être moins de voix, mais nous fait durer dans le temps. Les thèmes qu’on défendait il y a 15 ans sont repris aujourd’hui. Mais c’est vrai que vouloir défendre l’intérêt général peut ne pas nous servir... A la fin, ne votent que ceux qui restent. ” 
En interne, la Conf’ a perçu “une dynamique, avec beaucoup d’échanges. Nous avons mené une campagne positive, sans dénigrement. Cela restera notre ligne à la chambre : une opposition constructive”.
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services