• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Porc > 'je concilie économie et environnement'
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Porc - 13-12-2001

'je concilie économie et environnement'

«L’agriculture de qualité, à chacun sa démarche». A ce thème de la 2ème journée Fermes ouvertes, vendredi 7 décembre dans le sud mayennais, Benoît Saget répond : ««de bonnes conditions de travail, tout en tirant un revenu rémunérateur et en polluant moins». Depuis son installation en Earl unipersonnelle à Cossé le Vivien, il vise «une agriculture durable».
«Bâtir un système pérenne»
«Il y a une forte pression de la société, et moi, je souhaite faire ce métier le plus lontemps possible», explique l’éleveur de 34 ans. «De plus, j’ai du goût pour cette remise en cause, cette recherche technique permanentes. Si on peut moins polluer, cela va dans le bon sens. Concilier l’économie et l’environnement, c’est possible, sans problème».
Comme souvent dans le sud ouest mayennais, l’exploitation de Benoît Saget repose sur deux piliers : animal, 100 truies naisseur-engraisseur multiplicateur, et végétal, 77 ha de grandes cultures. «Depuis 3 ans, je suis entré dans une démarche de réduction des intrants en valorisant les liens entre production animale et végétale». L’emploi d’un salarié un jour par semaine lui a donné du temps pour y réfléchir, notamment au sein d’un groupe de progrès sur les cultures.
Grâce à sa bonne disponibilité foncière, il peut épandre ses lisiers porcins sur ses blés et colzas. Au lieu d’un «traitement tous risques», il réduit ses doses phytosanitaires et choisit ses produits selon les critères «prix, environnement et santé». «La baisse se raisonne à la parcelle mais, en moyenne, j’ai gagné 500 à 600 F/ha de charges sur le blé et le pois. En blé, mes charges d’intrants sont de 1100 F/ha en moyenne pour des rendements entre 75 et 100 qtx/ha et des taux de protéine de 10,1 à 12,4 pour 2001». Benoît Saget s’oriente aussi vers le semis direct : «le non labour offre un plus agronomique et va me permettre de mieux gérer les pointes de travail, le semis de pois et l’épandage de lisier se faisant au même moment».
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services