• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Contrôles laitiers : le processus de fusion est engagé en Pays de la Loire
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Élevages - 20-01-2017 - Christian Evon

Contrôles laitiers : le processus de fusion est engagé en Pays de la Loire

Entreprises

Dans un monde concurrentiel en pleine évolution, le processus de fusion avec Clasel et Atlantic Conseil élevage est présenté actuellement aux éleveurs, dans le cadre des RDV de l’élevage lait d’Elevage conseil Loire Anjou.

La nouvelle entreprise, ECEL, représente 8300 élevages, 430 000 VL, 80 000 VA et 70 000 chèvres.

La nouvelle entreprise, ECEL, représente 8300 élevages, 430 000 VL, 80 000 VA et 70 000 chèvres.


L’Entreprise conseil élevage (ECEL) en Pays-de-la-Loire, ce sont trois entités appelées à n’en faire plus qu’une à l’horizon 2018, si le processus de fusion engagé par les responsables ne capote pas. A terme, Elevage conseil Loire Anjou (Loire-Atlantique et Maine-et-Loire), Clasel (Mayenne et Sarthe) et Atlantic Conseil Elevage (Vendée - Charente-Maritime) seront regroupés, comme l’explique Jean-Paul Houis, le président. “Les attentes des adhérents sont de plus en plus pointues et nombreuses, avec la volonté de garder les compétences dans nos entreprises pour les satisfaire. Dans le même temps, nos moyens ne vont pas en grossissant.” Confrontés à la baisse du nombre d’adhérents, et alors que la France a pris pas mal de retard dans la construction du nouveau règlement zootechnique européen, les ECEL Pays-de-la-Loire ont engagé leur fusion.


Un travail interne réalisé en 2015 et 2016 par les administrateurs et les salariés, avec le concours de consultants, a montré que les valeurs d’expertise et de proximité étaient partagées par tous. “Nous construisons des services sur-mesure qui permettent aux agriculteurs de développer leurs projets, vivre bien de leur métier et anticiper les enjeux du futur”, poursuit Jean-Paul Houis. “Le volet R & D est à partager avec nos collègues de Seenergi, en cohérence avec ce nouveau groupe, comme le montre le récent investissement dans Medria.”


Christian Evon





Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services