• Suivez-nous :

accueil
Sarthe > Foncier : “Une logique plus économique qu’humaine”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Sarthe - 28-10-2016 - Nathalie Barbe

Foncier : “Une logique plus économique qu’humaine”

En trente-trois ans, Claude Vovard, éleveur avicole à Saint-Symphorien, n'a jamais rien demandé à personne. Mais à 57 ans, la retraite approchant, il ne peut s'empêcher de dénoncer le système d'attribution des terres dont il a été récemment le perdant.

Claude Vovard : “Jamais je ne serais allé chercher des terres dans un autre siège d’exploitation.”

Claude Vovard : “Jamais je ne serais allé chercher des terres dans un autre siège d’exploitation.”


Lovée dans l'ancien domaine du château de Sourches, à Saint-Symphorien, la ferme de la Galeinière s'étend sur 87 hectares. “Quarante-deux hectares loués avaient été rachetés par mon père au duc Amédée-François Des Cars. Ils contenaient la maison et les bâtiments d'élevage” raconte Claude Vovard. Héritier de la grande aristocratie foncière, le châtelain se sépare des fermes du domaine “à un prix bien en deçà du marché” précise l'éleveur. “C'était un gars avec une grande éthique.”


Regrouper le parcellaire


Installé en 1983 sur l'exploitation parentale, Claude Vovard ne cherche pas à grandir. Même après l'installation de son épouse, Nadine, en 1997. “Nous vivons avec douze primes vaches allaitantes et un poulailler standard Le Gaulois, soit en moyenne 22 000 volailles par an.” Une vie modeste. Jamais de vacances. Juste une passion : leur métier. Tout change en juin 2014 lorsque des terres se libèrent au cœur de leur siège d'exploitation. “Une aubaine” se disent les époux. La surface, d'une vingtaine d'hectares, fait le joint entre deux parcelles issues de ces fameux 42 ha rachetés au domaine de Sourches. Claude Vovard se positionne sur la vente. “En trente-trois ans, c'est la première fois que je suis sur un coup.” Un mauvais coup en vérité... Le vendeur n'est autre que son cousin. Et ce dernier ne veut pas voir le couple sur les rangs.


Nathalie Barbe




Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services