• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Autres cultures > Une moisson qui devrait être « très correcte
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Autres cultures - 07-07-2006

Une moisson qui devrait être « très correcte

Dans le sud Loire, les moissonneuses batteuses rentrent en piste. Les premiers échos sont plutôt satisfaisants. Du côté de l’ONIGC à Nantes, on reste prudent car les prévisions peuvent à tout moment être bousculées par la météo. La moisson ligérienne 2006 se caractérise par une forte progression des emblavements en colza (+ 16 %) et de l’orge d’hiver (+ 10 %). La sole de blé dur progresse elle aussi. La tendance est baissière pour le blé tendre : - 3 % par rapport à 2005 « qui fut une année record » précise Daniel Guillot, responsable des services opérationnels au bureau de Nantes.
Fort recul du maïs
La sole de maïs est aussi en recul : - 7 % pour le maïs ensilage et - 5 % pour le maïs grain. Question rendement, Daniel Guillot rappelle que les prévisions sont à prendre avec prudence. « Les chaleurs du mois de juin ont provoqué de l’échaudage. En Vendée, elles auraient induit une perte de rendements comprise entre 8 et 10 quintaux » souligne-t-il. Le potentiel était estimé à 80 quintaux, le rendement final vendéen devrait être aussi de la moyenne. « Au final dans les Pays-de-la-Loire, les volumes de blé tendre moissonnés devraient être en recul de 5 à 10 % par rapport à l’année dernière, une année record. » En Pays-de-la-Loire, les rendements 2006 devraient toutefois se situer au-dessus de la moyenne décennale. Les conditions d’implantation ont pourtant été très favorables et la campagne s’est déroulée sans aucun accident sanitaire notoire. La qualité pourrait être au rendez-vous avec un bon taux de protéines. « Il faut s’attendre à une forte hétérogénéité due aux fortes chaleurs. Ce sont les parcelles les moins profondes qui seront les plus pénalisées. Le pois a souffert une nouvelle fois des conditions météo et les fortes températures sont arrivées au plus mauvais moment à la floraison » précise pour sa part Claude Gendron, céréalier dans le sud Mayenne.
Accidents climatiques pour le colza en Mayenne
Pour le colza, dont la sole a fortement progressé en Sarthe et Mayenne, les résultats devraient être mitigés et notamment en Mayenne. Les basses températures au moment de la floraison devraient limiter les rendements. L’an dernier était une année record. En Mayenne, le rendement devrait plafonné en-dessous de 25 quintaux. En Vendée, les premiers échos sont bons. Du côté de la coopérative Union Set, la moisson vient de débuter en Tourraine, la récolte est correcte dans les sols profonds.
Au niveau national, on s’attend à une bonne récolte. Selon les toutes premières estimations des directions régionales de l’ONIGC, la récolte française de blé tendre pourrait atteindre près de 37 millions de tonnes. La production de blé dur pourrait dépasser 2,2 Mt, niveau le plus haut depuis 1991. La production d’orge progresserait légèrement à 10,6 Mt.
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services