• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Autres élevages > Génétique
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Autres élevages - 17-02-2006

Génétique

Comme en Mayenne, les Sarthois achètent trop souvent des taureaux sur leur département : 1 sur 2 est d’origine sarthoise. Les souches parentale sont donc souvent identiques. Comme en Mayenne, ces taureaux ne sont pas issus d’élevage connectés : seuls 20 % d’entre eux proviennent d’élevage VA4. Pourtant, le lycée agricole les Vaseix (Haute-Vienne) a montré dans une étude tout l’intérêt de miser sur un taureau Limousin à la génétique connue et référencée : c’est la garantie de revendre des taurillons avec + 15 kg de carcasse avec 21 jours de moins en finition. « Lorsqu’on entend les cours pratiqués sur le terrain, on constate qu’il n’existe pas de différence de prix entre un taureau issu d’un élevage inscrit et un taureau d’élevage lambda. Pour le même prix, on peut avoir un taureau dont on connaît toute l’ascendance avec en plus des garanties sanitaires » constate le représentant de l’Upra Limousine lors de l’assemblée générale du Seblis, le syndicat des éleveurs de Limousin de la Sarthe. En matière de génétique, il y a des progrès à faire car comme le regrette le salarié de l’Upra : « Chacun cherche à faire son truc dans son coin. » Pour encourager une meilleure diffusion du progrès génétique auprès des éleveurs, on mise beaucoup sur des ventes à haute valeur génétique avec comme l’exemple la vente annuelle de Cholet. « La Mayenne va organiser une vente et c’est ouvert à tout le monde » ajoute le salarié de l’Upra. Le conseil général de la Sarthe devrait aussi accorder des subventions pour favoriser l’achat de taureaux issus de la base de sélection. L’exemple pris par les éleveurs est le conseil général de la Loire-Atlantique qui accordait jusqu’à 800 euros pour l’achat d’un taureau inscrit. Une autre alternative évoquée lors de l’assemblée est de s’inspirer de la Mayenne avec la préparation d’un catalogue d’achat de veaux à haut potentiel génétique : « En Mayenne, ce catalogue n’a pas fait ses preuves » précise l’éleveur. C’est donc la vente d’animaux qui semble intéresser tout le monde, une vente à l’échelle régionale !

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services