• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Agriculture : la majorité sortante défend son bilan
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 27-11-2015

Agriculture : la majorité sortante défend son bilan

Elections//// A la tête de la Région depuis 2004, socialistes et écologistes ont impulsé une nouvelle politique agricole, mais sans se retrouver sur tous les dossiers. Le projet d’aéroport a cristallisé les frictions. Deux élus aux sensibilités différentes dressent un bilan de l’action de la majorité en matière d’agriculture.

Nous avons pu parler à tout le monde, aussi bien au syndicat majoritaire qu’à la Confédération paysanne. Il ne faut surtout pas opposer les uns aux autres. Dans ces moments difficiles que connaît l’agriculture, ce n’est que collectivement que nous pouvons trouver des solutions pertinentes. Nous avons des gens FDSEA et Confédération dans notre liste, c’est de bon augure”, explique Jean-Pierre Le Scornet, tête de liste pour la Mayenne (liste de Christophe Clergeau) et vice-président sortant du Conseil régional, président de la commission aménagement du territoire et environnement. “Au cours de nos mandatures, nous avons pu avancer sur un référentiel Agriculture durable, qui a permis d’amener progressivement à des pratiques plus en concordance avec le développement durable”.

Races menacées

“Le bilan est mitigé pour moi. Au cours du premier mandat (2004 - 2010), j’étais associé à Dominique Tremblay et j’avais la main sur la politique de développement de l’agriculture biologique et des signes de qualité”. Non réélu en 2010, le Vert Jacques Cochy a fait son retour à la Région mi-2012 pour remplacer Monique Rabin, élue députée. Il ne se représente pas cette fois. “Mon bilan est positif sur les aides bio et les mesures système des trames verte et bleue. Je me suis bagarré pour les aides aux races menacées, elles sont maintenant reconnues sur l’ensemble du territoire”, précise Jacques Cochy.

L’agroalimentaire modernisé

“Nous avons également mis l’accent sur la modernisation des outils agroalimentaires, qui en avaient besoin. Nous avons soutenu beaucoup de projets, notamment en Mayenne : l’abattoir de Craon, l’usine Vaubernier… Nous avons participé au projet d’abattoir du futur d’Elivia : Holvia à Laval”, reprend Jean-Pierre Le Scornet. Troisième gros volet : “La mise en place de la gestion des fonds européens du 2e pilier de la Pac a représenté un gros travail. Cette gestion a été compliquée, et a mobilisé les acteurs et les filières. Que ce soit sur l’installation, le plan bâtiment ou les soutiens à la bio, on a trouvé des compromis, avec les enveloppes disponibles, et je crois que tout le monde s’y est retrouvé, avec les enveloppes disponibles.”

Sur ce point précis, Jacques Cochy émet un avis opposé. “Au milieu de mon second mandat, on avait répondu favorablement à la sollicitation des Fermiers de Loué pour que l’aide aux bâtiments d’élevage soit réservée aux productions non-OGM. Cette décision forte a disparu avec le PCAE, puisque la Région a finalement décidé de tout financer. Je l’ai pris comme une reculade, mais ça correspondait à la manière de voir de nos collègues socialistes”, dit-il. “C’était aussi dans le prolongement du plan Le Foll/Garot, qui mettait l’accent sur la compétitivité des filières industrielles. J’ai quand même pu faire en sorte que les aides à la bio soient à un niveau correct par rapport aux autres aides. Je me suis aussi battu pour que les filières courtes (transformation à la ferme et vente directe) ne subissent pas un désavantage de compétitivité par rapport aux filières classiques”.

“Sur l’environnement, les MAEC vont se développer à partir de l’an prochain, notamment sur le bocage. Ce sera plus large que les zones Natura 2000 considérées jusqu’alors. On passe d’une logique de correction des pollutions à une logique de prévention”, conclut Jean-Pierre Le Scornet.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services