• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Grandes cultures > Des progrès génétiques 
en pois d’hiver
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Grandes cultures - 23-10-2015

Des progrès génétiques 
en pois d’hiver

INSCRIPTION //// Deux nouvelles variétés, Fresnel et Dexter, ont été inscrites en 2015 au catalogue officiel français. Leurs atouts ? Un gain de productivité mais aussi une meilleure résistance au froid et une bonne tenue de tige.

L’objectif est de combiner productivité élevée, résistance au gel et bonne tenue de tige. Les derniers progrès génétiques ont contribué à inscrire de nouvelles variétés apportant une avancée sur ces trois critères. Ces progrès sont évalués par le CTPS (Comité technique permanent de la sélection).

Des rendements prometteurs

Coté rendement, en 2015, la nouvelle variété à graines jaunes Fresnel, testée pour la première année, se situe à 105 % des 68 q/ha du témoin Enduro. L’autre nouveauté 2015, Dexter affiche 104 %. Toutes deux devancent les autres variétés telles que Balltrap, Gangster, Curling, Enduro ou Isard. En l’absence de gel pendant l’hiver, Indiana, variété sensible au froid, a obtenu de très bons rendements en région Nord, Ouest et Centre. En pois à grains verts, Aviron est bien classée dans toutes les régions. En termes de productivité, Balltrap et Fresnel apportent un vrai plus en rendement par rapport à Isard. Une augmentation de 5 à 6 % de la teneur en protéines a été constatée avec les dernières inscriptions.

Résistantes à -18 °C

La résistance maximale d’une variété correspond au niveau de gel qu’elle peut supporter lorsque l’endurcissement est maximal (acclimatation au froid acquise après 35 à 42 jours à des températures inférieures ou égales à 0 °C). Les inscriptions récentes comme Gangster (2012), Balltrap (2013), Casper (2014), Yver (2014), Dexter et Fresnel (2015), pratiquement toutes au même niveau qu’Isard (2005) en termes de résistance au gel, peuvent supporter -18 °C en condition d’endurcissement maximal. En revanche, Enduro (2007), Aviron (2013) et Curling (2013) sont un peu moins résistantes et ne semblent pouvoir résister qu’à -13 °C en condition d’endurcissement maximal. Indiana (2011), variété actuellement la plus sensible sur le marché, est conseillée principalement dans le sud et la façade ouest, où le risque de gel fort est moindre.

Risque de verse limité

La hauteur à la récolte mesurée chez les variétés de pois d’hiver est inférieure ou égale à celle des variétés de printemps. Des progrès ont été réalisés sur la bonne tenue de tige et sont nettement marqués avec les nouvelles inscriptions. Dexter et Fresnel ont montré une hauteur à la récolte proche des 60 cm en moyenne sur les deux années d’évaluation au CTPS. Balltrap (exprimée en % d’Isard) se situe au même niveau. Aviron est la variété la plus haute et également la plus tolérante à la verse. Cependant, certaines variétés ont une bonne tenue de tige malgré des hauteurs à la récolte plus faibles comme Casper et Yver. Isard reste la variété la plus sensible à la verse : elle dépasse rarement 35 cm à la récolte.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services