• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Le végétal spécialisé, élu pôle de compétitivité
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 00-00-0000

Le végétal spécialisé, élu pôle de compétitivité

L’Anjou a de quoi se réjouir : le dossier porté par le comité interprofessionnel du végétal spécialisé (CIVS) a été élu 'pôle de compétitivité' le 12 juillet dernier, par le Comité interministériel à l’aménagement du territoire (Ciadt). Il s’agit d’un pôle «à vocation mondiale», comme 8 autres en France. «Une reconnaissance et un classement qui dépassent nos espérances», s’exclamait Christiane Lambert, présidente de la FDSEA du Maine-et-Loire, à l’annonce de la nouvelle.



Concrètement, l’Anjou devrait donc devenir une référence au niveau international en matière de création et d’innovation dans le végétal spécialisé au service de la santé, de l’alimentation et du bien-être, d’ici 2010. Un pôle d’excellence un peu comme l’est la Sillicon Valley en Californie dans le domaine informatique. C’est en tout cas l’objectif de ces «pôles d’excellence», qui se partageront une enveloppe d’1,5 milliard d’euros de financements publics sur trois ans, une somme qui se traduira surtout par des exonérations d’impôts sur les sociétés, de taxe professionnelle, de taxe foncière et de cotisations sociales. 

Pour le pôle angevin, un plan de financement doit être présenté prochainement avec des objectifs précis et chiffrés. Des commission doivent se réunir fin août et début septembre. 

Unique en Europe

Les pôles de compétitivité visent à faire travailler ensemble dans un territoire rapproché trois types de partenaires : entreprises, centres de formation et unités de recherche. Parmi les neuf pôles à vocation mondiale, celui du végétal spécialisé est l’un des deux dans le domaine agricole, avec le pôle d’utilisation non agricole de produits agricoles en Picardie. 
 
Si l’Anjou a obtenu cette labellisation, c’estgrâce à une longue tradition de production et à un développement des entreprises accompagné par l’Etat et les collectivités locales depuis plusieurs décennies. Le pôle angevin semble en effet unique : toutes les filières du végétal y sont représentées, et un pôle de formation et de recherche accueille 300 chercheurs.

Le végétal spécialisé regroupe les semences, l’horticulture ornementale, l’arboriculture, le maraîchage, la viticulture, le champignon, les plantes médicinales et aromatiques ainsi que la cidriculture. 

Il concerne les productions à haute valeur ajoutée de l’agriculture, qui nécessitent innovation, qualité et savoir-faire. Ce sont des productions hors Pac qui ne bénéficient donc pas des soutiens publics.
Conséquences économiques

Concrètement, comment l’activité va-t-elle se traduire ? Deux axes technologiques sont prévus : l’innovation - création et la qualité sanitaire de semences et des plants. Le pôle se développera autour de deux problématiques : le végétal au service de la santé et du bien-être d’une part, l’horticulture et le paysage urbain d’autre part (lire ci-dessous le détail des quatre projets prévus).

En terme d’emplois, il devrait avoir des effets bénéfiques, une vingtaine de chercheurs et une dizaine de chercheurs devraient être embauchés dans un premier temps. Il pourrait aussi être un moyen d’éviter d’éventuelles délocalisations qui touchent les secteurs à forte composante de main d’œuvre comme les semences. 

Mais en tout cas, «On doit être leaders et incontournables», s’enthousiasme bruno Dupont, président du CIVS.
Concernant les agriculteurs, «les aides iront aux entreprises plutôt qu’aux exploitants agricoles, reconnaît Christiane Lambert, mais l’innovation apportée par les entreprises comme Vilmorin ou Levavasseur bénéficiera de toute façon aux agriculteurs. Et puis on espère que cette dynamique permettra à l’agriculture de retrouver un souffle nouveau, à de nouvelles exploitations de voir le jour par exemple».
Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services