• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > La citoyenneté au cœur du projet des MFR
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 10-07-2015

La citoyenneté au cœur du projet des MFR

PEdagogie //// Cette priorité est l’axe essentiel du projet avec la pédagogie de l’alternance. Le mouvement entend réaffirmer sa place d’acteur engagé dans la société civile au service de la jeunesse, des acteurs et des territoires.

Pour faire de ses projets une réalité… Fruit d’une mobilisation de deux ans des 500 associations MFR, le projet qui engage l’avenir du mouvement est le fruit d’une démarche participative intense qui a regroupé plus de 1 000 responsables. Le mouvement se donne de nouveaux objectifs pour répondre aux transformations sociétales et préparer l’avenir des générations futures.

Deux ans d’une large consultation

En novembre 2013, les rencontres de Montpellier ont été une occasion de revisiter et réinvestir la vie associative des MFR. Après la phase participative engagée l’an dernier, les premiers mois de 2015 ont été marqués par des forums organisés en inter-régions, les associations étant invitées à débattre sur un avant-projet.

“Nous avons des jeunes qui n’ont pas forcément de traumatismes”, a lancé sous les applaudissements Dominique Ravon, le président de la Fédération régionale des MFR. Il répondait à Jean-Pierre Gaillard, qui avait semé le trouble quelques instants plus tôt en affirmant que la moitié des jeunes en formation étaient soit en souffrance soit en situation de rupture, parlant même de polytraumatisés.

Les MFR dans la Région

En Pays-de-la-Loire, le mouvement est constitué de 79 associations, en comptant les cinq fédérations départementales et la fédération régionale. L’ensemble de ces structures représentent plus de 1 500 bénévoles engagés dans les conseils d’administration, près de 1 500 salariés et 10 000 maîtres de stage et d’apprentissage.

“46 % du budget du conseil régional, soit 700 millions d'euros, va à l’éducation” a rappelé son président, Jacques Auxiette. “Il y a dans la Région, 150 000 jeunes en formation initiale, 28 000 en apprentissage et 8 500 en formation sanitaire et sociale. Le nombre d’adultes en formation continue est de 25 000, surtout des demandeurs d’emploi.” D’ici 2025, les Pays-de-la-Loire accueilleront 15 000 jeunes de plus. Et 100 000 en 2040, soit un jeune Français sur quatre !

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services