• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Porc > Liberté pour les truies 
en maternité !
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Porc - 26-06-2015 - Sabine Huet

Liberté pour les truies 
en maternité !

BIEN ETRE

L’objectif de l’innovation Coquelin est d’améliorer le confort des animaux sans pénaliser le travail de l’éleveur.

L’objectif de l’innovation Coquelin est d’améliorer le confort des animaux sans pénaliser le travail de l’éleveur.


Plus d’espace pour le bien-être des truies en maternité ! Le concept n’est pas nouveau dans les pays nordiques. La Suède a adopté le système de truies libres à la mise bas en 2007, la Norvège en 2003. La Suisse a suivi le mouvement. Au Danemark, la filière s’est engagée à atteindre 10 % de truies libres en maternité en 2020. En France, “les agriculteurs qui adoptent ce système sont ceux qui vendent à la ferme et qui veulent donner une image positive”, estime Christophe Loison des Ets Coquelin matériel. Depuis quelque temps, l’entreprise bretonne réfléchit à des solutions pour améliorer le bien-être des mères au cas “où on devrait y venir”. Etre innovant et force de proposition, voilà le leitmotiv du fabricant qui souhaite anticiper pour “ne pas subir les normes des autres pays avec lesquelles on ne serait pas complètement d’accord”. Bien que le modèle présenté aux Terrenales ne soit encore qu’un prototype, les Ets Coquelin ont assez de recul sur le terrain pour mesurer les avantages techniques. “Les truies en liberté ont un comportement différent et

l’éleveur appréhende l’animal autrement.” La truie retrouve de la mobilité. Quant aux porcelets, dès la naissance, ils rejoignent le nid situé à proximité dans l’angle, sans avoir à traverser la case. “Par expérience, plus on éloigne les porcelets de la mère, moins on a d’écrasement dans les premières heures.


Du confort aussi pour l’éleveur


La case a gagné en surface : 2,50  m de large contre 1,80  m habituellement. La longueur ne change pas, 2,70  m. Le système permet d’accéder aux porcelets depuis le couloir, sans rentrer dans la case. Il en va de même pour l’accès à la mère et à l’auge. La barrière centrale mobile donne la possibilité de bloquer la truie face à l’auge pour atteindre les porcelets plus facilement. L’idée est d’améliorer le confort des animaux sans pénaliser le travail du producteur. Le matériel est solide : “Les pièces d’usure les plus courantes sont en inox, prévues pour durer toute la carrière de l’éleveur.” Le tout a été pensé pour qu’un élevage qui opte pour ce système puisse conserver le maximum d’équipements déjà en place.


Sabine Huet




Signaler un abus

Catégories : Porcs

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services