• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Fourrages > Pöttinger vise un suivi du sol maximal
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Fourrages - 05-06-2015

Pöttinger vise un suivi du sol maximal

Machinisme //// Chesneau Agri-Ouest a proposé une démonstration de la gamme de fenaison Pöttinger. Pour tous ses outils, le constructeur autrichien cherche à suivre au mieux les courbes du sol.

Vendredi 29 mai, le concessionnaire de Joué-en-Charnie, Chesneau Agri-Ouest avait déployé sa batterie de John Deere pour tracter les matériels de fenaison Pöttinger en démonstration sur les prairies de Romain Bourmault à Saint-Denis-d'Orques. Quatre démonstrations sont prévues ce mois-ci, en Sarthe et en Mayenne. D'autres seront organisées fin août, sur la gamme de matériel de travail du sol de Pöttinger. Chesneau Agri-Ouest diffuse ses matériels dans six points de vente en Sarthe, sur le canton de Durtal et dans le Sud-Mayenne (depuis le rachat de Maine Agri fin 2014).

Une gamme à la loupe

Pöttinger est une entreprise familiale autrichienne. Les matériels sont d'abord adaptés à ce pays pour le moins vallonné. S'ils le sont pour l'Autriche, en France, c'est du gâteau. Tel est l'argument répété par le responsable commercial Ouest, Patrick Lemoine. Sur l'ensemble des outils, “le mot d'ordre, c'est le suivi du sol”, pour travailler au plus près, mais sans heurter la terre.

- Le combiné faucheuse frontale et latérale. La faucheuse latérale est pendulaire, le bras qui la relie au tracteur est fixé sur un point d'équilibre central. Elle oscille avec souplesse au gré des courbes du sol, ce qui ne serait pas le cas avec un point d'ancrage latéral plus rigide. Elle dispose d'un vérin hydraulique, pour faciliter l'attelage (en s'alignant au mieux avec l'outil) : “Habituellement, l'agriculteur doit dérégler la chandelle, le vérin corrige cette contrainte.” La faucheuse se replie à 115°, cela donne une meilleure stabilité lors du transport.

La faucheuse frontale Novacat 301 “travaille en 3D. Si elle touche le sol, elle se relève automatiquement. Cela évite de retrouver de la terre dans les fourrages, ainsi qu'un vieillissement accéléré du matériel”.

- La faneuse traînée semi-portée Hit 10 toupies (existe de 4 à 12 toupies). Les toupies Dynathech sont équipées de bras fuyants. Ils ne sont pas en angle droit, mais plus ouverts. Ainsi, les brins de fourrage s'extraient bien vers l'extérieur, ils ne restent pas bloqués dans les toupies. La roue de l'essieu de transport jauge le terrain devant les toupies et les fait monter ou descendre en fonction des courbes. Le dépliage s'effectue en deux temps pour éviter de piquer le sol.

- L'andaineur central à doubles rotors Top 762 C. “Il est adapté aux pratiques de l'Ouest où on fauche beaucoup pour faire de l'ensilage ou de l'enrubannage. L'andain est plus homogène avec un meilleur croisement des brins, intéressant pour la coupe de l'autochargeuse” (à la différence des andaineurs latéraux, qui vont plus “saucissonner” le foin). Les rotors possèdent cinq roues, plus une, située en amont, là encore pour suivre les courbes du sol (1).

Pour en savoir plus

www.poettinger.at/fr_fr

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services