• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > PMS : “La Normande s’adapte à tous les systèmes”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 27-02-2015 - Frédéric Gérard

PMS : “La Normande s’adapte à tous les systèmes”

RENDEZ-VOUS


Jeudi 5 mars, PMS donne rendez-vous sur une exploitation qui n’est pas vraiment “typique” en race Normande. A l’élevage Blanchard (55 vaches), automatisation et robotique sont dans tous les coins : un robot de traite, Dac et Dal, un robot repousse-fourrages, des alertes vêlage, etc. “Mais les vaches sont toujours à l’herbe”, note Hubert Prel, le président de PMS. L’exploitation mayennaise compte 38 hectares de prairies, sur 143 de surface totale.

PMS invite tous ceux qui le souhaitent à cette porte ouverte pour montrer que “la Normande s’adapte à tous les systèmes”.


“Le travail de collecte des éleveurs doit être payé”


Le jeune couple d’éleveurs de Madré s’est aussi lancé dans les semences sexées et le génotypage des génisses, et depuis l’an dernier, dans la transplantation embryonnaire. La valorisation du travail génétique des éleveurs est la vocation de PMS - “Le travail de collecte des éleveurs doit être payé à juste titre.” Ses ventes en sont le point d’orgue, comme au Gaec Corbet, en Maine-et-Loire, en juillet dernier. “On a vendu des animaux capables d’être des têtes de souches, à 2 000 ou 2 200  euros de moyenne. C’est intéressant pour l’éleveur, et une fierté. Cela sert aussi de carte de visite.”La prochaine vente aura lieu en 2016.


Frédéric Gérard


Assemblée générale PMS le jeudi 5 mars à 10h salle des fêtes de Madré (Mayenne). Visite de l’EARL Blanchard, “La Broutouillère” à 14h.


Signaler un abus

MOTS CLés : PMS / Normande /

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services