• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > “On insémine pour faire des économies”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 20-02-2015 - Rémi Hagel

“On insémine pour faire des économies”

Laurent Garnier, du Gaec de l’Aulne, à Loiron (Mayenne) accueillera sur son exploitation la journée consacrée à “L'amélioration de la reproduction” en élevage laitier.

Les bâtiments du Gaec de l'Aulne accueilleront les ateliers toute la journée.

Les bâtiments du Gaec de l'Aulne accueilleront les ateliers toute la journée.


“Cela fait cinq ans qu'on insémine nous-mêmes. On fait tout (80 VL). Les débuts ont été un peu difficiles, mais simplement parce que nous avions suivi la formation d'Ipem en hiver et que nous avons commencé les inséminations en juin. Nous avions un peu ‘perdu la main’, par rapport à ce qu'on avait appris... Ce n'était pas facile pour les premières, et on était ensuite impatient en attendant les résultats. Finalement, ça a marché !

Le principal intérêt pour nous, ce sont les économies. Au démarrage, il faut investir environ 1 000 euros dans du matériel (bombonne, réchauffeur, etc.). Mais on a rentabilisé cet investissement en un an. Il faut dire qu'on achetait aussi des doses auprès d'autres distributeurs (Bovec, Semex), et qu'on payait la coopérative pour les stocker.

L'autre intérêt concerne l'organisation de notre travail. On insémine ou le matin ou le soir, au cornadis. Cela évite qu'on bloque la vache une partie de la journée pour attendre l'inséminateur. Finalement, on passe plus de temps à choisir le taureau qu'à inséminer. Même si parfois, il peut arriver un cas plus difficile.”


Propos recueillis par Rémi Hagel

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services