• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Viande bovine : l’arbitrage de la Pac n'est pas démêlé
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 13-02-2015 - Frédéric Gérard

Viande bovine : l’arbitrage de la Pac n'est pas démêlé

EVENEMENT / Viande bovine

Les éleveurs attendent toujours de connaître les derniers calculs des aides Pac, déterminants pour le décompte des effectifs bovins. La Fédération nationale bovine veut aussi tenter d’agir sur une hausse de prix.

La quantité et la qualité des fourrages de la dernière récolte permettent aux éleveurs de la région de patienter avec un maximum de bovins dans les étables. Une fois le calcul précis des aides Pac connu, un certain nombre envisage de décapitaliser.

La quantité et la qualité des fourrages de la dernière récolte permettent aux éleveurs de la région de patienter avec un maximum de bovins dans les étables. Une fois le calcul précis des aides Pac connu, un certain nombre envisage de décapitaliser.


"La France est le seul pays à pouvoir relancer et même, à pouvoir maintenir la production de viande bovine” en Europe, mais aussi au monde ! C’est ainsi qu’en mars 2013, l’économiste de l’Inra Vincent Chatellier venait positiver face aux éleveurs du groupement Cam bovins. Toutefois, soulignait-il, les arbitrages de la Pac en France allaient peser pour beaucoup : “En viande bovine, c’est 200 % du revenu.”

Deux ans plus tard, les éleveurs attendent toujours les dernières précisions sur les aides Pac. Elles ne leur ont pas été délivrées lors du congrès de la FNB, les 3 et 4 février, dans l’Aveyron. Elles pourraient venir, à l’approche du Salon de l’Agriculture. Quoi qu’il en soit, une décapitalisation importante du cheptel allaitant est prévisible.


Pour l’heure, l’Idele (Institut de l’élevage) prévoit une hausse de la production de bovins finis en 2015 à 1,5 M tec. Une hausse portée par les réformes laitières, mais aussi, par les vaches de race allaitante. Le flux des laitières est attendu jusqu’en avril, date de l’abolition des quotas laitiers. Pour les allaitantes, il devrait se poursuivre jusqu’en mai, date à laquelle les éleveurs auront fait leurs choix en fonction des références historiques retenues pour les aides Pac.


Celles-ci devraient être calculées sur la référence 2013 : au choix, à la date du 15  mai ou du 15  novembre. La déclaration 2 016 devrait se faire à partir du 1er  janvier prochain.


Trois angles d’attaque

Les décisions sont suspendues à d’autres précisions. Il n’y a pourtant pas que la Pac… “Si les prix étaient soutenus, on ne se poserait pas autant la question de la décapitalisation en fonction des PMTVA”, souligne un éleveur.


La FNB vise une valorisation des prix à la production dans trois directions. Par l’export, pour tirer les prix grâce à la hausse de la consommation mondiale.


Au niveau national, par la prise de parts de marché dans la restauration hors domicile. Alors qu’en 2015, auront lieu deux élections aux enjeux locaux (départementales et régionales), les professionnels entendent inciter les futurs élus de ces collectivités à “acheter français”, et à “s’y engager concrètement”.


Enfin, par “la reconquête de la qualité”. Ce qui concerne les plus gros volumes. “La réussite ou l’échec de ce dossier incombera à la grande distribution” dit le patron de la FNB. Jean-Pierre Fleury entend boucler les phases d’approche de ces trois dossiers d’ici juin.


L’actualité de ce vendredi laisse déjà présager que ses ambitions seront revues : Leclerc et Intermarché vont boycotter une table ronde sur les négociations commerciales (1).


Frédéric Gérard (avec Agrapresse)


(1) La loi Macron sert ici d’argument aux deux enseignes : un amendement prévoit la limitation de durée des contrats d’affiliation des commerçants indépendants.


Signaler un abus

Catégories : Bovins Viande

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services