• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Faible taux de participation aux élections MSA
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 06-02-2015

Faible taux de participation aux élections MSA

ELECTIONS

Seuls un tiers des électeurs ont participé aux élections des délégués MSA.

Le dépouillement s’est déroulé mardi 3 février. Chaque bureau est composé de trois personnes : deux scrutateurs dont au moins un élu et un opérateur.

Le dépouillement s’est déroulé mardi 3 février. Chaque bureau est composé de trois personnes : deux scrutateurs dont au moins un élu et un opérateur.


Le taux de participation national est de 31 % (contre 39 % aux dernières élections). Tel est ce qui est ressorti des urnes jeudi, après le dépouillement mardi 3 février. Le vote avait eu lieu du 12 au 27 janvier, par courrier et par Internet. 24 000 délégués cantonaux ont été élus. Malgré ce faible taux de participation, la caisse nationale reste optimiste : “Les résultats de ce scrutin très satisfaisants pour des élections professionnelles confirment l’attachement des adhérents de la MSA à leur régime de protection sociale”. Un votant sur six a utilisé l’Internet.


Les résultats nationaux


Premier collège (exploitants ou chefs d’entreprise non-employeurs) : 39 %, soit 481 700 votants.

Deuxième collège (salariés de l’agriculture dans les secteurs de la production, de la transformation ou des services) : 23,5 %, soit 297 600 votants.


Par organisation syndicale : CFDT : 40,1 %. CFE CGC : 25,5 %. CGT 20,2 %. FO : 11,3 %. CFTC : 2,8 %. La FGA-CFDT se félicite d’un “score sans précédent” (avec une progression, de 6,48 % par rapport à 2010).

Troisième collège (employeurs main-d’œuvre) : 37 % soit 34 300 votants.


Mayenne, Orne, Sarthe


Le taux de participation atteint 32,5 %. 32 769 personnes se sont prononcées sur les 100 830 électeurs potentiels. Ils ont élu 870 représentants. Ce taux est en baisse par rapport aux dernières élections (où il était de 42 %). Il est de 32,6 % en Mayenne, 35,5 % dans l’Orne et de 29,1 % en Sarthe.

Dans le détail, en Mayenne : 36,3 % (collège 1), 23,9 % (collège 2) et 26,7 % (collège 3). En Sarthe : 33,4 % (collège 1), 24,8 % (collège 2), 21,2 % (collège 3).


Georgette Rousselet, la présidente, livre une analyse à chaud : “Ce vote s’inscrit dans un contexte de crises agricoles, qui concernent aussi bien les exploitants que les employeurs, les retraités, les salariés… Leurs priorités portent plus sur l’activité économique que sur les questions sociales.” Elle relativise : “Cela reste satisfaisant pour des élections professionnelles.” Pour le RSI, par exemple, le taux était de moins de 20 %.

Le taux de vote par internet, faible, représente “une surprise”. Seuls 4 044 électeurs (soit 12,3 %) ont opté pour ce moyen de voter. Pourtant, “cela ne demandait qu’une minute” : rentrer ses identifiants et voter en deux clics. Georgette Rousselet ne peut que constater que “les électeurs marquent un attachement à l’acte citoyen de mettre le bulletin dans l’enveloppe”.


Le processus électoral se poursuivra le 3 avril avec la tenue de l’assemblée générale élective qui se déroulera au Mans.


Maine-et-Loire


Le taux de participation s’élève à 29,5 %. Une baisse significative de 10 % par rapport au précédent scrutin de 2010. Sans surprise, ce sont les agriculteurs qui ont proportionnellement le plus voté (37 %). Le vote par internet a représenté 15 % des bulletins. Ce sont les employeurs de main-d’œuvre qui y ont le plus eu recours (plus de 25 %).


Au total, 257 délégués cantonaux ont été élus : 104 dans le collège exploitants, 123 dans le collège salariés et 30 dans le collège Employeurs.

L’assemblée générale élective, qui désignera les membres du conseil d’administration parmi les 257 élus, se tiendra le 20  mars.


Loire-Atlantique, Vendée


Le taux de participation est de 29,97 % en moyenne sur les deux départements, la Loire-Atlantique faisant moins bien (-1,5 points) que sa voisine. En cinq ans, la participation dans le département a chuté de 9 %. Comme un peu partout en France, le vote électronique n’a pas fait recette : 5,17 % en Loire-Atlantique.


Dans le 1er collège, les listes de la FNSEA 44 et de la Confédération paysanne obtiennent le même nombre de délégués : 58 chacune. En Vendée, la FDSEA fait un carton plein (116 délégués), la CR en obtenant un délégué. La FNSEA 44, qui arrive aussi en tête dans le 3e collège (21 délégués contre 17 à la Confédération paysanne), se félicite de cette poussée. Enfin dans le 2e collège, la CFDT rafle 121 sièges sur 171, suivie par la CGT (25) et la CFE-CGC (19).


La prochaine échéance sera l’élection du conseil d’administration le 13 mars. Les nouveaux délégués (au nombre de 587) éliront les futurs administrateurs des trois collèges : neuf pour les exploitants, douze pour les salariés et six pour les employeurs de main-d’œuvre.


La rédaction



Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services