• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Deux coopératives de culture commune
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 19-09-2014

Deux coopératives de culture commune

décryptage //// Jusqu’à présent, la Cam a noué de nombreux partenariats, en particulier avec Triskalia. Elle s’est finalement trouvé une communauté d’esprit avec Terrena.

Ces dernières années, la stratégie de la Cam consistait à nouer des partenariats selon les besoins, selon les métiers : Triskalia, Vegam, Socopa, Inzo, CCPA, Gamm Vert, etc. Avec Terrena, la Cam change d’attitude : certes, elle garde son indépendance avec son statut de coopérative associée, mais elle annonce qu’elle aura désormais un partenaire privilégié. L’un des partenaires historiques de la Cam est Coopagri, devenu Triskalia. Pourquoi la Cam ne s’est-elle pas rapprochée de la coop bretonne ? “Pour conduire des actions plus structurantes, il faut être deux. Nos partenaires n’avaient pas l’ambition d’aller plus loin” lâche Michel Foucher, le président de la Cam. “La stratégie d’une entreprise n’a pas vocation à rester figée” commente Hervé Scoarnec, le directeur de la Cam. “Depuis les années 2005-2006, Caliance a porté ses fruits. Depuis, il y a eu Agrihub (1)”. Et Agrihub évoluera peut-être encore. L’éloignement géographique a pu jouer aussi: “Pour la logistique des bovins, par exemple, on n’aurait pas pu le faire avec Triskalia compte tenu de la distance.” Mais la raison de ce rapprochement tient aussi à une raison impalpable et pourtant essentielle : l’état d’esprit des hommes. “Oui, ça a été déterminant, c’est un point fort entre nous” assure Michel Foucher. “Certaines structures ont parfois plus la culture du résultat que la culture de l’adhérent. Chez Terrena, l’adhérent est au centre de la coopérative.” Une culture d’entreprise qui s’affirme peut-être plus que chez les autres coopératives de l’Ouest, qui véhiculent une image plus libérale, conquérante. La décision du rapprochement est soudaine, mais les bases, elles, étaient présentes de manière sous-jacente. Les coopératives sont en relation fréquente. “Je connais Hubert Garaud depuis que je suis président de la Cam (2006). On se côtoie, on s’apprécie” avance Michel Foucher. “Tous les ans, on se faisait une réunion entre nous” témoigne Hubert Garaud. “Et c’est vrai que ça a toujours été simple. Plus facile qu’avec d’autres.” Les valeurs développées par Terrena dans l’Agriculture écologiquement intensive sont du même ordre que les “actions durables” de la Cam. ”Une même vision de l’agriculture” disent les intéressés. Pour ce qui est de Triskalia, ”nous respecterons nos engagements” assure Hervé Scoarnec. Sollicitée, Triskalia n’a pas voulu commenter cette annonce.

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services