• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Grandes cultures > Quelles exigences pour la paille utilisée en isolation ?
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Grandes cultures - 22-08-2014

Quelles exigences pour la paille utilisée en isolation ?

Cahier des charges.

Les espèces recherchées pour l'isolation des bâtiments en paille sont le seigle, le triticale, le blé tendre, l'orge, l'avoine, le blé dur et la paille de chanvre. Au pressage, il est demandé de bien régler l'écart et l’affûtage des lames de la botteleuse pour avoir une coupe bien nette. L'agriculteur cherchera à botteler des andains réguliers à vitesse constante de manière à homogénéiser le plus possible les longueurs et les densités des bottes. Lors de fortes chaleurs, le pressage de la paille s'effectuera à la rosée du matin, ou en fin de soirée, vers 23 heures, afin de conserver des fibres longues. La paille sera ainsi plus souple et moins cassante. Les ficelles de liage doivent présenter une résistance à la rupture d'au minimum 120 Kpa (ficelles type 350 par exemple) et ne doivent ni pourrir, ni être altérées par les rayons ultraviolets. Pour être utilisable, la paille sera indemne de traces de pourrissements (odeur de pourri ou de sous-bois, larges taches sombres, filaments blancs).


Un contrôle des dimensions, de l'humidité et de la densité

La construction en paille requiert des bottes rectangulaires aux angles droits et le plus homogène possible. Il est toléré une différence de 1 cm maximum en hauteur et en largeur, et de 5 cm en longueur. La densité des petites bottes (37 X 47 cm) doit être comprise entre 80 kg/m3 et 120 kg/m3. Pour les grosses bottes, la densité sera supérieure à 140 kg/m3. La longueur de la botte est à déterminer avec le client pour faciliter la mise en œuvre suivant la technique de construction choisie. Concernant l'humidité relative, on vise 25 % maximum au début du stockage et moins de 20 % à la livraison.


Soigner le stockage et le transport

Les bottes seront stockées de façon à les protéger des intempéries ainsi que des autres sources d'humidité, de préférence sous un hangar abrité. En les disposant sur des palettes, tout contact avec le sol sera évité. En cas de stockage à l'extérieur, les bottes seront couvertes d'une bâche “respirante” ou étanche et aérée afin d'éviter l'apport d'eau par condensation. Il est conseillé d'aménager un espace ventilé et aéré au moyen de palettes par exemple, entre le sommet du tas de paille et la couverture. Le tas sera conçu de manière à interdire la formation de poche d'eau. La paille sera également protégée du soleil, pour ne pas rendre les fibres cassantes. A la reprise, le transport s'effectue à l'abri des intempéries et de l'humidité. 
Lors du chargement, du transport ou du déchargement, il faudra veiller à ne pas déformer les bottes.


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services