• Suivez-nous :

accueil
Environnement > Eau > L’agriculture biologique limite les coûts de traitement de l'eau
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Eau - 22-08-2014

L’agriculture biologique limite les coûts de traitement de l'eau

La conférence organisée par Eau de paris, la Mairie de paris et la Fnab (Fédération nationale de l’agriculture biologique) le 4 juillet était l’occasion de rappeler le rôle de l’agriculture biologique sur la qualité et le coût de l’eau potable. "L’eau sous-racinaire a une concentration nitrique moyenne de l’ordre de 30mg/l en agriculture biologique, quand il n’est pas rare d’enregistrer des teneurs de plus de 100 mg/l sous les rotations courtes de l’agriculture conventionnelle", selon Josette Garnier, directrice de recherche au CNRS. En outre, selon les organisateurs de la conférence, le développement de la bio autour des captages revient 27 fois moins cher que les coûts estimés de dénitrification. Par exemple, les coûts de potabilisation dus à l’agriculture conventionnelle sur les aires d’alimentation de captages varie entre 800 et 2 400 euros par hectare et par an, selon le Commissariat général au développement durable (CGDD).

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services