• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > "Avec l'aromathérapie, je suis autonome sur le troupeau"
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 08-08-2014

"Avec l'aromathérapie, je suis autonome sur le troupeau"

Aude Leroux s'est installée sur l'exploitation laitière à Cherreau (Sarthe) en 2002, deux ans aprés la conversion bio. En 2008, elle expérimente sur l'élevage la phytothérapie (extraits de bourgeon et teinture mère) pour soigner les traumatismes post vélâge et les mammites par toxémie.

 « Il y avait un protocole très précis, il fallait donner différents extraits liquides dans l'ordre, à un quart d'heure ou une heure d'écart. C'était lourd à mettre en place car je devais attraper les vaches au pré trois à quatre fois par jour ». L'agricultrice abandonne cette voie et tente l'homéopathie avec l'aide d'un vétérinaire pour soigner les diarrhées des veaux. « Je donne des 'organo' en granules ou pipettes liquide, pour traiter le mal par le mal, j'ai des super résultats donc je continue ».


Une mammite collibacillaire soignée par les huiles essentielles !

Intéressée par les méthodes naturelles pour soigner les mammites, Aude Leroux poursuit sa quête en s'inscrivant en 2010 à une formation sur l'aromathérapie proposée par le GAB 72 et dispensée par Michel Derval, naturopathe expérimenté en troupeau laitier. « Ce qui était intéressant, c'est qu'on pouvait se débrouiller seul en suivant les protocoles et en achetant les huiles en pharmacie ou sur internet ». Le premier cas qui se présente sur l'exploitation est une mammite collibacillaire. Trois huiles essentielles sont administrées pendant cinq jours, une par voie orale pour nettoyer le foie, une sur les quartiers et une sur l'épi de la vache. «L'amélioration était visible après 24 heures et au bout de cinq jours, c'était fini. »


« Le protocole mammite fonctionne à 90% »

Forte de cette expérience, l'éleveuse continue à utiliser les huiles sur le troupeau. Elle traite les mammites des génisses après le vélâge, les problèmes respiratoires sur les veaux et les laitières. « Le traitement s'administre généralement deux fois par jour, c'est pratique parce que je peux le faire pendant la traite et je n'ai pas besoin de bloquer les vaches ». Et l'efficacité est au rendez vous, « le protocole mammite fonctionne à 90% » se réjouit Aude Leroux. Par temps humide, l'agricultrice applique sur la ligne de dos des veaux des huiles essentielles en préventif « ça diffuse et tout le monde en profite ! ». D'autres usages sont devenus habituels sur l'élevage : « motiver » la vache au vélâge, stimuler le veau aprés la naissance avec du pin et de la sarriette, soigner les plaies avec de l'hélichryse, traiter les boiteries. Après une deuxième session de perfectionnement, elle est devenue autonome grâçe aux livrets et fiches pratiques fournis lors de la formation. Avec l'expérience, elle préfère aux flacons, les sprays qui « coûtent moins cher et occasionnent moins de perte de produit ».


L'aromathérapie, une affaire de femme !

Outre l'autonomie, Aude Leroux voit beaucoup d'autres avantages à utiliser l'aromathérapie pour soigner le troupeau : « ça coûte moins cher en global que les antibiotiques car on intervient rapidement, on a moins de récidives, pas d'effet secondaire et pas de délai d'attente. Il faut en revanche beaucoup de réactivité et d'observation à la traite. » Elle constate également que les huiles essentielles améliorent l'immunité naturelle des animaux en renforçant le travail de l'organisme. Toutefois, ce ne sont pas des remèdes miracles « si un problème important survient, il faut une remise en cause général du suivi du troupeau ». Elle note enfin que ce sont souvent les femmes qui pratiquent l'aromathérapie dans les élevages, « les femmes ont de bons résultats car elles sont curieuses observatrices et sensibles à la santé du troupeau ».


Au Gaec : 

- 3 associés

- 70 VL prim'Holstein et Montbéliarde à 7000 kg, 500.000 litres de lait

- 120 ha, 85% prairies, 10 ha mélange pois triticale avoine, 4 ha maïs ensilage, 5 ha blé

Signaler un abus

Catégories : Bovins Sarthe

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services