• Suivez-nous :

accueil
Mayenne > Cima : Un peu pour tous, mais trop peu de participants... au concours Rouge des prés
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Mayenne - 25-07-2014 - Frédéric Gérard

Cima : Un peu pour tous, mais trop peu de participants... au concours Rouge des prés

Rouge des pres au Cima

Claude Marais avec Gijou, le champion, un mâle de 1 117 kg, couvert de tâches rouan, comme on en voit peu aujourd'hui. “C’est un signe de qualité !”

Claude Marais avec Gijou, le champion, un mâle de 1 117 kg, couvert de tâches rouan, comme on en voit peu aujourd'hui. “C’est un signe de qualité !”


"Ce qui est bien, cette année, c'est que chacun a obtenu quelque chose”, se félicitaient une poignée d'éleveurs, dont Claude Marais, qui a obtenu deux prix de championnat mâles et femelles, et un prix de section femelles. Son taureau de trois ans, Gijou (1 117 kg) s'avère déjà “un très bon reproducteur”. “Avec lui je n'ai jamais eu de césarienne." En plus, l'animal serait docile et placide. En femelles, Jean-Yves Laigle avait le sourire, après avoir empoché le Championnat femelle adulte avec Colline, comme il y a deux ans.

Le concours était jugé par Antoine Duval, d'Auvers-le-Hamon, et Gilles Martin, de Juigné-sur-Loir. Les deux Sarthois ont souligné que certains animaux (les prix de championnat) pouvaient “aller plus loin”, au Space, ou au National, etc. Ils ont surtout tenu à féliciter leurs collègues mayennais pour la présentation. Antoine Duval estime même que cela “mériterait sans doute un meilleur engagement des politiques pour le travail effectué par les éleveurs”, c'est-à-dire un meilleur appui financier aux concours.

“On a de quoi faire, on a des jeunes installés, de la qualité… Mais 40 animaux pour un Départemental en Mayenne, c'est peu.” Le président mayennais Damien Clémenceau regrette qu'il n'y ait pas eu plus de jeunes à participer aux concours. Et que “certains qui vont à Paris ne viennent pas au Départemental”. Il espère un sursaut pour le concours des reproducteurs mâles au Festival de la Viande en septembre en vue du National 2015 qui aura lieu à Evron.

Frédéric Gérard


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services