• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Juste Lhuissier ( CR72) : “L’écologie, c’est le cancer de l'économie, c’est le loup de l’agriculteur !”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 11-07-2014 - Antoine Humeau

Juste Lhuissier ( CR72) : “L’écologie, c’est le cancer de l'économie, c’est le loup de l’agriculteur !”

Juste Lhuissier est céréalier en individuel sur 80 hectares dans le secteur de Mamers, est président de la Coordination rurale de la Sarthe.

Juste Lhuissier est le président de la Coordination rurale de la Sarthe

Juste Lhuissier est le président de la Coordination rurale de la Sarthe


Pourquoi les céréaliers sont-ils “les grands perdants des comptes de la nation” ?


Les prix sont en baisse, je ne vendrai mon blé cette année qu'autour de 150 € contre 200 €il y a deux ans. De plus, les DPU diminuent. Moi, je perds 20 % des aides Pac. Le résultat courant des céréaliers a diminué de 50 % entre 2012 et 2013. Et avec les contraintes environnementales, il faut fournir plus de travail : cela se traduit par une perte de revenu.


Les éleveurs dégagent globalement des revenus inférieurs aux céréaliers.


On croit que les céréaliers dégagent beaucoup de revenu parce que le prix du blé est élevé, mais ce n'est pas le cas. Il ne faut pas tomber dans le piège de croire que si le revenu du céréalier baisse, celui de l'éleveur va monter.


Stéphane Le Foll ne défend pas correctement l’agriculture ?


Un ministre de l'Agriculture doit défendre son secteur. Or il fait tout l'inverse. Cela fait longtemps que l'on n'avait pas eu un ministre qui faisait de pareilles conneries. C'est un homme qui ne connaît pas le métier d'agriculteur. On n'aurait pas de ministre, ce serait nettement mieux.


Que lui reprochez-vous ?


De vouloir faire de l'écologie jusqu'à l'absurde. Faire passer l'écologie avant l'économie, c'est une véritable catastrophe. L'écologie, c'est le cancer de l'économie, c'est le loup de l'agriculteur ! Interdire de traiter le colza de jour pour laisser butiner les abeilles, c'est complètement fou ! Si on traite de jour avec nos insecticides, c'est parce que les insectes sont de sortie. En traitant de nuit, il nous faudra doser davantage.


Cela répond pourtant à une demande des apiculteurs.


On est en train de monter les apiculteurs contre les agriculteurs, et il ne faut pas oublier que ce sont les apiculteurs qui ont besoin de nous et non l'inverse.


Propos recueillis par Antoine Humeau




Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services