• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > Actrade, une approche globale de l’hygiène
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 27-06-2014

Actrade, une approche globale de l’hygiène

On ne veut pas faire que de l'hygiène mais travailler avec le fonctionnement de l'animal.” Pour la gérante d'Actrade, Agnès Corbin, avoir une approche globale permet d'optimiser, faire des économies et gagner du temps. Actrade, créée il y a six ans dans les Mauges (Maine-et-Loire), a développé quatre gammes de produits : avant traite, après traite, environnement de la vache et nettoyage d'équipements. “Idéalement, on optimise l'hygiène pour optimiser la descente de lait.” Car un problème d'hygiène peut entraîner des difficultés pour traire et des résultats en chute : “Un sphincter qui reste béant, cela attire les mammites, le taux de cellules augmente, et la vache vieillit plus vite. Notre savoir-faire, quasi unique, c'est de faire le lien entre ces trois pièces de puzzle que sont la machine, les produits et l'animal qu'il faut respecter.” Les produits d'avant traite (serviettes imbibées jetables, gants, papier résistant, etc.) visent à stimuler la descente de lait. Les produits d'après traite visent à réparer les dégâts sur les trayons. La gamme “environnement de l'animal” concerne les soins des sabots, notamment la maladie de Mortellaro, et l'assainissement des aires de repos. Objectif : amélioration du bien-être de l'animal et du confort de l'éleveur. La PME basée à Beaupréau travaille depuis deux ans sur un concept innovant, un pédiluve sec à base de poudre. Elle compte bien le présenter aux Innov'space, à Rennes en septembre.

Un chiffre d'affaires en constante progression

Actrade importe des produits qu'elle commercialise en exclusivité et met au point de nouvelles solutions, mais ne les fabrique pas. Tout est sous-traité, tout comme la distribution. Créée en 2008, l'entreprise emploie aujourd'hui sept personnes et inaugure ses nouveaux locaux dans la zone artisanale Dyna ouest de Beaupréau ce vendredi, six mois après s'y être installée. Elle devrait dégager un chiffre d'affaires approchant le million d'euros cette année. De quoi redonner confiance à sa gérante, car Actrade a connu des débuts pour le moins difficiles : moins d'un an après sa création, son principal client déposait le bilan, plongeant la PME dans un long conflit judiciaire et des difficultés financières non négligeables. A cela est venue s'ajouter la crise du lait de 2009. Depuis, l'activité ne cesse de progresser. Actrade a obtenu récemment un agrément pour devenir centre de formation. Elle peut désormais proposer des formations aux soins et à l'hygiène des vaches. Mais l'objectif premier de l'entreprise est de constituer sa propre gamme, voire de la faire breveter et garantir son indépendance vis-à-vis de ses fournisseurs. Décrocher un Innov'Space, en septembre, pourrait bien donner un coup d'accélérateur à son activité.

Sanitaire

Pour en savoir plus

www.actrade.fr

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services