• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > “La loi sur l’adaptation de la société
 au vieillissement
 est indispensable !”
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 09-05-2014 - Rémi Hagel

“La loi sur l’adaptation de la société
 au vieillissement
 est indispensable !”

Champ libre

Jean-Pierre Garcia est administrateur national de Générations mouvement (Aînés ruraux).

Jean-Pierre Garcia est administrateur national de Générations mouvement (Aînés ruraux).

Jean-Pierre Garcia est administrateur national de Générations mouvement (Aînés ruraux).


Le projet de loi pour l’adaptation de la société au vieillissement se prépare. “Ce n’est qu’un projet, et compliqué à mettre en place”, mais une première partie devrait aboutir d’ici la fin de l’année. “Cette loi d’orientation est indispensable. Nous vivons une révolution de l’âge. C’est une chance, mais il est nécessaire d’adapter notre société. On compte mille nouveaux centenaires chaque année, c’est considérable ! Quand j’étais directeur de MSA, j’avais l’habitude d’offrir une robe de chambre en laine des Pyrénées à chaque nouveau centenaire. Il y en avait 5 à 6 par an. Mais à la fin de ma carrière, j’ai arrêté, parce qu’il y en avait beaucoup trop !” plaisante-t-il à l’assemblée de la fédération mayennaise.

Sur la forme, Générations mouvement trouve à redire : “La préparation de la loi s’est faite au pas de charge et nous avons eu le sentiment que tout était prêt à l’avance. C’était un simulacre de concertation.”

Toutefois, sur le fond, “les principes énoncés nous satisfont. Pour la première fois, on prend la question du vieillissement dans son ensemble (sur l’autonomie, mais aussi sur les loisirs, etc.). On adopte une vision positive de l’âge. C’est important parce que les personnes âgées sont 15 ou 16 millions. C’est la colonne vertébrale de la société.”


Vivre chez soi


La future loi prévoit un important volet sur la prévention. Il s’inscrira dans le cadre de la Stratégie nationale de santé, une organisation coordonnée qui “aujourd’hui n’existe pas”. Des financements seront attribués aux équipements (téléassistance), aux politiques collectives de prévention, etc. Cette enveloppe sera de 140 millions d'euros. Quarante millions supplémentaires iront à l’adaptation des logements, “pour faire en sorte qu’on puisse vivre chez soi”, 40  millions d'euros également pour l’adaptation des foyers résidence. L’APA sera revue, “mais cela reste flou pour le moment”. Les aidants familiaux seront enfin considérés. Ils pourront toucher 500  euros pour souffler quelques jours.


Rémi Hagel






Signaler un abus

Catégories : Santé Mayenne

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services