• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > Pas de secrétaire d’Etat pour l’agroalimentaire
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 11-04-2014

Pas de secrétaire d’Etat pour l’agroalimentaire

REMANIEMENT

Guillaume Garot n'a pas conservé son portefeuille ministériel de l'agroalimentaire. (photo d'archives)

Guillaume Garot n'a pas conservé son portefeuille ministériel de l'agroalimentaire. (photo d'archives)


Il n'y aura pas de secrétaire d'Etat à l'Agroalimentaire, contrairement à ce que demandait l'Ania (association nationale des industries alimentaires) et la CFDT de l'agroalimentaire, a-t-on pu constater mercredi 9 avril. Guillaume Garot n'a pas été reconduit suite au remaniement ministériel. Réagissant dans un communiqué, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a “salué les avancées obtenues par Guillaume Garot notamment en matière d’export, de mise en place du premier contrat de filière du secteur, mais aussi de lutte contre le gaspillage alimentaire”. L'agroalimentaire est donc pleinement intégré au portefeuille du ministre de l’Agriculture, qui assure qu’il suivra le travail entamé par son ancien ministre délégué, “confirmant l’importance de ce secteur stratégique pour le redressement et le rayonnement de la France”.

Depuis le 2 avril, l’avenir du Mayennais au Gouvernement était en suspens suite à l’annonce du Gouvernement Valls ; le ministre délégué à l'Agroalimentaire ne faisant pas partie de la liste des seize ministres de plein exercice. Cependant, il pouvait espérer un poste de secrétaire d'Etat, peut-être auprès de Ségolène Royal, dont il est l'un des soutiens. Mais il a fait les frais du resserrement de l'équipe gouvernementale pour laisser la place à Frédéric Cuvillier, qui conserve son portefeuille aux Transports.


Retour à l’Assemblée, en tant que député, au mois de mai


Guillaume Garot était entré dans le Gouvernement Ayrault II suite aux élections législatives, le 22  juin 2012. En troisième position sur la liste de Jean-Christophe Boyer, maire sortant à Laval, battu aux municipales le 30 mars, il redeviendra député “au début du mois de mai prochain”, comme la loi le lui permet. “Comme je le fais depuis quinze ans, je continuerai de m'investir pleinement aux côtés des Mayennais, pour défendre leur pouvoir d'achat, l'emploi et le développement économique de notre département, et porter à l'Assemblée nationale leurs préoccupations et leurs attentes.”



Signaler un abus

Catégories : Mayenne Politique

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services