• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > [Video] On peut écorner un veau 
en 7 secondes
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 21-02-2014 - Rémi Hagel

[Video] On peut écorner un veau 
en 7 secondes

SANITAIRE

GDS-Farago Mayenne et Maine-et-Loire ont organisé quatre fermes ouvertes de démonstration. Au menu : clôtures, bouton BVD (1), et le pistolet écorneur Horn'up.

Lors de la porte ouverte du GDS, devant près de 50 visiteurs, Anaïs Pinto, de Kalfarm, a procédé à une démonstration d'écornage avec son pistolet Horn'up (ici à Jublains en Mayenne, le 13 février).

Lors de la porte ouverte du GDS, devant près de 50 visiteurs, Anaïs Pinto, de Kalfarm, a procédé à une démonstration d'écornage avec son pistolet Horn'up (ici à Jublains en Mayenne, le 13 février).


L'écorneur Horn'up, développé par Kalfarm, et commercialisé par Farago, propose un écornage rapide et efficace des veaux. C'est du moins le message avancé par ses promoteurs. En bonne animatrice, Anaïs Pinto, de Kalfarm, interpelle les éleveurs, connaissant leurs réponses : “Vous aimez écorner les veaux ? Non, c'est une corvée. On voit que le veau n'aime pas, qu'il a mal. Et si jamais c'est trop douloureux, il refusera de revenir manger au cornadis où vous l'avez écorné. Vous faites comment ? Au fer électrique ou à gaz ? Vous attendez 10-15 minutes que ça chauffe, puis vous brûlez le cornillon, vous l'arrachez, vous rebrûlez derrière. Vous brûlez combien de temps ? Souvent, vous décidez à l'œil, et vous insistez par crainte que ça repousse. Parfois, c'est trop et vous atteignez la boîte crânienne.”

Le bien-être qui fait tousser


Bref, le Horn'up doit éviter tout cela. Déjà, il faut écorner l'animal le plus jeune possible, à une ou deux semaines. “Plus c'est tard, plus il souffre, et plus il se souvient. Et plus c'est tôt, plus il est plus facile à contentionner. Par ailleurs, la loi dit qu'à plus de quatre semaines, il faut endormir localement. Ça vous fait tousser d'entendre ça, mais ça entre dans les contrôles de conditionnalité de la Pac...” Sur le jeune bovin, la difficulté est de trouver le cornillon. Pour cela, il faut tondre le poil. On met à jour les pointes, d'une couleur différente de la robe de l'animal.


Ensuite, le pistolet fait son office, automatiquement : on le place sur le cornillon, on appuie, trois bips courts annoncent le lancement, cela dure 7 secondes à 700°C, on applique un mouvement de rotation plane pour que toute la tête chauffante reste au contact de la peau. Un nouveau signal sonore et c'est terminé. La tête refroidit illico, “vous pouvez même le poser dans la paille”. Il ne faut pas appuyer avant de placer le pistolet, sinon on perd deux secondes sur les sept... La peau doit être retirée de façon uniforme, on doit apercevoir la membrane (périoste). Si ce n'est pas assez régulier, on peut le refaire.

Cet outil coûte 245  euros. Depuis 2010, le fabriquant en a vendu 25 000.


Rémi Hagel


(1) Plus de 200 éleveurs mayennais utilisent cette boucle. Lire : BVD : la Mayenne a pris un bon départ






Signaler un abus

Catégories : Sanitaire

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services